Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
09
Ven, Déc
108 Nouveaux Articles

Thiaroye sur mer : Le quai de pêche pollué par un triple viol

Thiaroye
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La plage de Thiaroye sur Mer, située sur la route de Rufisque, est souillée par un triple viol qui pollue l’ambiance de ce quartier de­puis une dizaine de jours. Profitant de l’opacité de la nuit, des malfrats ont violé trois femmes sur le chemin du quai de pêche. Alors qu’elles se rendaient à leur lieu de travail, les trois dames ont été tenues en respect par les violeurs après avoir été dé­pouillées de leurs biens.

Déroulant le film de ce scandale, Médoune Mbaye, mare­yeur, explique : «c’est la psychose. 3 femmes ont été violées ici entre 5 heures et 6 heures du matin. Et jusqu’à présent les malfaiteurs n’ont pas été arrêtés par la police.» 

La psychose a gagné ces femmes qui écourtent leur sommeil matinalement à la recherche du pain quotidien. Elles ont longtemps affronté l’obscurité de ce coin éclairé uniquement par le clair de la lune. Pas d’éclairage public. Encore moins de sécurité. Le silence des lieux est sporadiquement violé par le bruit des vagues qui lèchent la plage crasseuse de Thiaroye sur mer. «Souvent, ces dames qui viennent acheter du poisson le matin, ne peuvent plus venir à cette heure. Parce qu’il n’y pas de lumière et souvent elles sont agressées», ajoute Médoune Mbaye. En écho, les transformatrices de poissons, secouées par ces viols, appellent l’Etat au secours. Surtout qu’elles sont les épaules sur lesquelles s’appuient de nombreuses familles dans un contexte où la morosité financière étreint plusieurs concessions. «Nous sommes des femmes et c’est nous qui entretenons nos familles. Parmi nous, certaines ont des maris qui sont déjà admis à la retraite. Nous demandons que ces quais soient électrifiés pour nous permettre de venir le matin s’approvisionner en poissons avant de faire la distribution au niveau des marchés. Nous réclamons un poste de police», demandent-elles en chœur.

SOURCE: http://www.lequotidien.sn/index.php/societe/item/29039-thiaroye-sur-mer--le-quai-de-p%C3%AAche-pollu%C3%A9-par-un-triple-viol

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?