Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
25
Mer, Mai
8 Nouveaux Articles

Ngor
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

images

L’OBS – Les rideaux sont tombés sur la 134e édition de l’Appel du Mahdi ce samedi avec la cérémonie officielle. Une occasion qui a servi de tribune au porte-parole du Khalife, Mamadou Lamine Laye, d’exhorter les hommes politiques à aborder les prochaines élections locales avec sérénité et responsabilité. Plus tôt dans la matinée, coïncidant avec la commémoration de l’Appel proprement dit, les discours des différents fils du Khalife ont été axés sur la zakat, thème central de l’Appel, et l’enrichissement illicite.

PAR IBRAHIMA KANDE, NDEYE FATOU SECK (TEXTES) & ALIOUNE BADARA SECK (PHOTOS) 

Son discours est un livre de chevet. Pour les citoyens en général et pour les politiciens en particulier. Toujours égal à lui-même, le porte-parole du Khalife des Layènes, Mamadou Lamine Laye, n’a pas été tendre avec ces derniers. Rapportant les propos du Khalife Baye Abdoulaye Thiaw Lahi, lors de la cérémonie officielle du 134e appel du Mahdi qui s’est tenue le samedi à Yoff, il a été sans complaisance, brocardant, par moments, les fauteurs de troubles. Du haut de la tribune officielle, il tonne : «Personne n’a le droit de saccager les biens de l’Etat. Ces actes de vandalisme sont incompréhensibles. Mais, il faut éviter la frustration, car l’art de bien gouverner, c’est de bien s’entourer. Le Fact (Frustration, Angoisse, Contrainte et Tension) est le lit de tous les problèmes.» Moues approbatrices ponctuées de claquements de doigts, les fidèles, tout de blanc vêtu comme il est de tradition chez les Layènes, acquiescent religieusement. La ferveur retombe, le silence reprend ses droits.

Mamadou Lamine, exhortant les hommes politiques à aborder les prochaines élections locales avec sérénité et responsabilité, poursuit : «L’opposition doit être républicaine. Il y a trop de débats qui ne servent à rien. Il faut se respecter et respecter les autorités de ce pays. Les gens en ont assez des invectives. Et les citoyens doivent aimer leur pays et rompre définitivement avec certains actes d’incivisme.» Le message est clair.

 

«Ngor, Yoff, Diamalaye, Cambèrène, Malika et Yeumbeul continueront de bénéficier des investissements de l’Etat»

Auparavant, le ministre de l’Intérieur, représentant le chef de l’Etat, Macky Sall, a salué la contribution de la confrérie layène dans la consolidation de l’unité. Accompagné d’une forte délégation composée du maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, la présidente de Conseil économique, social et environnemental (Cese), Aminata Tall, du ministre de l’Energie, Maïmouna Ndoye Seck, du ministre-conseiller du Président Sall, Mbaye Ndiaye, d’Amsatou Sow Sidibé, ministre-conseillère du chef de l’Etat pour les droits de l’Homme, du Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, le ministre en charge du Culte au Sénégal a soutenu que cette «commémoration se déroule dans une situation particulière marquée par les crises religieuses au Nord du Mali, au Nigeria et en Centrafrique». Et à cet effet, il a invité, au nom du Président Macky Sall, la communauté Layène à formuler des prières pour le retour de la paix dans ces pays et ailleurs, sans oublier de prier pour la préservation de la paix au Sénégal.
«C’est pourquoi le chef de l’Etat vous demande de continuer à prier pour la paix dans ces pays, dans la sous-région et pour la paix définitive en Casamance», continue-t-il. Des prières ont aussi été sollicitées pour un «hivernage pluvieux et sans difficulté, ainsi que pour des élections locales apaisées. Terminant son discours qui aura duré une douzaine de minutes, Abdoulaye Daouda Diallo a réaffirmé l’engagement du Chef de l’Etat à soutenir les villes religieuses du Sénégal qui seront traitées avec «la même considération et le même respect. A cet égard, «Ngor, Yoff, Diamalaye, Cambèrène, Malika et Yeumbeul continueront de bénéficier des investissements de l’Etat du Sénégal dans les domaines de l’assainissement, des infrastructures, de la santé et de la sécurité», conclut-il, sonnant le clap de fin de la célébration du 134eanniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Lahi.

 

SOURCE:http://www.gfm.sn/le-porte-parole-du-khalife-exhorte-les-politiciens-a-aborder-les-elections-locales-avec-responsabilite-et-serenite/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?