Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
03
Dim, Juil
0 Nouveaux Articles

Tambacounda
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

La violence entre les forces de l’ordre et les jeunes manifestants contre la candidature de Me Abdoulaye Wade a progressé partout dans les différentes artères de la commune de Tambacounda où des jeunes jusque tard dans la nuit (00h42mn) ont brulé des pneus et érigé des barricades sur les avenues. La police a usé par moments à des grenades lacrymogènes pour tenter de disperser les manifestants.

Le Conseil constitutionnel a accepté la candidature d’Abdoulaye Wade avant de dévoiler, hier vendredi la liste des candidatures retenues pour participer à l’élection présidentielle du 26 février. Celle du président sortant a soulevé des contestations. La capitale orientale n’a pas été en reste. Après l’annonce des résultats provisoires, des jeunes sont sortis dans la rue, tard dans la nuit vers les coups de 22heures à Tambacounda, pour bruler des pneus et ériger des barricades sur toutes les grandes artères du centre ville. Du grand carrefour Abdou Cissokho en passant par l’avenue Kandioura Noba au stop Tassangoro. Les forces de l’ordre ont tenté de les contenir en lançant des grandes lacrymogènes mais les jeunes étaient décidés même à en découdre avec ces forces de l’ordre. Au moment où nous mettions sous presse, la situation était tendue à Tambacounda, poussant certaines familles qui étaient plongées dans les bras de morphée à être réveillées par les grenades lacrymogènes

SOURCE: TAMABACOUNDA.INFO

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?