Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Jeu, Déc
118 Nouveaux Articles

Enquête sur la tuerie de Boffa Bayotte 16 suspects envoyés en prison

JUSTICE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Déférées au parquet hier, vendredi, peu avant 10 heures, ces 16 suspects ont été envoyés en prison par le procureur près du tribunal de grande instance de Ziguinchor. Quatre chefs d’accusation  pèsent sur ces personnes poursuivies pour : association de malfaiteurs, assassinat, détention et utilisation d’armes à feu sans autorisation, Participation à un mouvement insurrectionnel. 
 
 La semaine dernière les gendarmes ont effectué une descente musclée dans le village de Toubacouta et à Ziguinchor. Ils ont interpellé vingt personnes  suspectées  dans le village de toubacouta( localité située non loin de la zone du drame ).  Deux autres ont été déjà appréhendées, portant le nombre à 22 personnes suspectes. Elles ont subi des interrogatoires des enquêteurs qui ont retenu plusieurs des charges contre elles. Six personnes ont été libérées dans le lot de 22 personnes arrêtées dans le cadre des enquêtes sur le massacre de Boffa bayotte qui a fait 14 morts et 7 blesses.
 
Des victimes, toutes des coupeurs de bois capturés par des hommes armes qui les ont froidement assassinés. La machine de l’enquête en branle, les choses s’accélèrent et 16 personnes ont été déférées au parquet hier vendredi. Tôt le matin les forces de l’ordre bouclent la zone du parquet. Pas de circulation, un corps d’élite de la police posté sur les lieux est sur le qui-vive. Vers 10 heures, à bord des pick-up de la gendarmerie et sous forte escorte, 12 personnes suspectes menottées, débarquent et sont aussitôt conduites à la cave du tribunal. Une scène et un spectacle qui ne laissent pas indifférents les passants et autres curieux. Ce n’est que vers 13h 30mn que le reste du groupe des suspects arrivent au tribunal dans les mêmes conditions que les premiers.
 
Le journaliste René Capain Basséne parmi les suspects menottés aux mains lève les bras. Quelques minutes plus tard la fourgonnette de la MAC de Ziguinchor arrive sur les lieux pour acheminer à la prison de Ziguinchor neuf prévenus qui ont terminé leur face à face avec le procureur, Alioune Abdoulaye SYLLA qui vers 16h 40, délivrera sept autres mandats de dépôt aux sept autres prévenus parmi lesquels le journaliste René Capain Basséne dont les parents visiblement très affectés n’ont pu contenir leur émotion lorsque la fourgonnette s’ébranlait vers la prison avec le deuxième groupe de prévenus. Au total 16 personnes suspectes ont été envoyées en prison hier, vendredi, en attendant la suite de l’enquête. Et si l’on en croit nos sources d’autres personnes sont dans le viseur des enquêteurs qui continuent d’éplucher toutes les pistes pour élucider cette affaire de la tuerie de Boffa Bayotte dans l’arrondissement de Nyassia ; massacre  qui a plongé tout le pays dans la consternation

source:http://www.sudonline.sn/16-suspects-envoyes--en-prison-_a_37986.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?