Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Jeu, Déc
93 Nouveaux Articles

Réquisitoire du procureur au 4e jour d’audience sur le double meurtre de Médinatoul Salam travaux forcés a perpétuité et mandat d’arrêt international contre Cheikh Bethio Thioune

Réquisitoire du procureur au 4e jour d’audience sur le double meurtre de Médinatoul Salam travaux forcés a perpétuité et mandat d’arrêt international contre Cheikh Bethio  Thioune

Réquisitoire du procureur au 4e jour d’audience sur le double meurtre de Médinatoul Salam travaux forcés a perpétuité et mandat d’arrêt international contre Cheikh Bethio Thioune

JUSTICE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

La peine de travaux forcés à perpétuité et un mandat d’arrêt international contre Cheikh Béthio Thioune! C’est la sentence que le procureur de la République, Youssoupha Diallo, a requise ce lundi, 29 avril 2019, contre les prévenus impliqués dans le double meurtre de Médinatoul. Il a retenu contre Cheikh Béthio, le guide des Thiantacounes jugé par contumace, les travaux forcés à perpétuité et la confiscation de ses biens. La peine des travaux forcés à perpétuité est prononcée contre les 17 de ses coaccusés notamment Cheikh Faye, Pape Ndiaye, Ablaye Diouf, Serigne Khadim Seck, Mame Balla Diouf, Demba Kébé, Aliou Diallo, Al Demba Diallo. Des peines de 10 ans de travaux forcés sont aussi requises contre Pape Hanne, Aziz Mbacké Ndour Samba Ngom, Serigne Saliou Barro poursuivis pour association de malfaiteurs avec des mandats d’arrêt à décerner contre ces accusés en liberté provisoire.

Selon le représentant du ministère public, les faits retenus contre les accusés sont tangibles. Mieux, il a indiqué que l’implication de Cheikh Béthio Thioune dans cette affaire ne peut pas être contestée, compte tenu de tout ce qui a été dévoilé devant le prétoire. Il s’y ajoute les déclarations circonstanciées du guide des Thiantacounes à l’enquête préliminaire. Très en verve, le maître des poursuites demeure convaincu que c’est le «Ndiguel» du «Cheikh» qui a occasionné la mort des deux victimes, Bara Sow et Ababacar Diagne. Pour lui, Cheikh Béthio Thioune était bien au courant de la machine qui a exécutée ses deux disciples en ce sens qu’il a clairement indiqué vouloir la mort de Bara Sow et a donné le feu vert pour que ce dernier soit tué.

En plus de la peine de travaux forcés à perpétuité, Youssoupha Diallo a demandé qu’un mandat d’arrêt international soit décerné contre Cheikh Béthio Thioune, jugé par contumace parce qu’étant présentement hors du territoire sénégalais, il est à Bordeaux, en France, pour raison médicale. A en croire le Procureur, le guide des Thiantacounes s’est soustrait à l’action de la justice sénégalaise d’autant plus qu’il est à l’étranger contre l’avis de ladite justice et que son dossier médical est vide. C’est pourquoi, il a ordonné son «arrestation immédiate», en réponse à une injustice. Le magistrat Diallo a, par ailleurs, demandé au juge Thierno Niang de prendre toutes les garanties pour assurer la représentation en justice de Cheikh Béthio Thioune. «Le mandat d’arrêt serait la suite logique. Il faut que les Chambres criminelles assument et assurent leur autorité. Béthio Thioune ne pourra pas faire appel, car jugé par contumace». Non sans indiquer que «le ministère public n'a pas ce dossier entre les mains, alors que c'est lui qui porte l'accusation», a-t-il regretté.

Pourtant, rappelle le procureur de la République le principal mis en cause, est sous contrôle judiciaire depuis le 21 février 2013, avec des autorisations de sortie du territoire. Ce qui, selon le magistrat, devrait imposer à l'accusé certaines rigueurs. «C'est une atteinte au droit. Nous sommes en matière criminelle». Auparavant, le Procureur est revenu sur des questions fondamentales du droit pénal. Relevant qu’une fois condamné pour les travaux forcés à perpétuité, le Cheikh n’aura aucune possibilité de faite appel, parce que n’ayant pas de défense. La seule issue pour Cheikh Béthio Thioune est la constitution en prisonnier pour la reprise du procès. Il faut toutefois préciser que le réquisitoire du parquet ne lie pas forcément le juge qui donne son verdict par intime conviction. L’audience reprend, ce mardi 30 avril, avec la plaidoirie des avocats de la défense.

 

source: https://www.sudonline.sn/travaux-forces-a-perpetuite-et-mandat-d-arret-international-contre-cheikh-bethio-_a_43773.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?