Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

23
Mar, Avr
0 Nouveaux Articles

Sénégal : le président Macky Sall annonce une loi d’amnistie

Sénégal : le président Macky Sall annonce une loi d’amnistie

Sénégal : le président Macky Sall annonce une loi d’amnistie

JUSTICE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

Au Sénégal, le Président du Sénégal Macky Sall a marqué le début du Dialogue National lundi 26 février 2024, au Centre International de Conférences Abdou Diouf à Diamniadio à Dakar, en confirmant son départ à l’issue de son mandat le 2 avril 2024. Le chef de l’Etat a également annoncé un projet de loi d’amnistie pour les violences survenues entre 2021 et 2024, qui ont tragiquement fait de nombreux morts.
Au Sénégal, le dialogue national convoqué par le Président de la République Macky Sall s’est ouvert le lundi 26 février 2024 au Centre International de Conférences Abdou Diouf de Diamniadio. Dans la perspective d’une réconciliation nationale afin de renforcer le consensus électoral et la stabilité du pays, le Chef de l’Etat Sénégalais a réitéré sa volonté de céder le pouvoir le 2 avril 2024, après 12 années passées à la tête du pays. Ce départ annoncé ouvre la voie à une nouvelle ère politique au Sénégal avec une élection présidentielle à l’horizon.

Je tiens à réaffirmer de façon claire et nette que le 2 avril prochain marquera la fin de mon mandat et la fin de ma mission à la tête du Sénégal. Je l’avais dit et je le maintiens. Notre pays se retrouve à un carrefour important, nous sommes à la croisée des chemins. Mon souhait, c’est que nous puissions aller vers une élection apaisée, inclusive et transparente.

Macky Sall, Président de la République
Au cours de cet événement majeur, le Président Sall a également dévoilé une mesure controversée, en l’occurrence une loi d’amnistie pour les violences survenues entre mars 2021 et février 2024, et qui ont coûté la vie à de nombreuses personnes. Cette décision soulève des débats au sein de la société sénégalaise, divisée entre la quête de justice et la nécessité de réconciliation nationale.

Dans un esprit de réconciliation nationale, je saisirai l’Assemblée nationale dès ce mercredi en conseil des ministres d’un projet de loi d’amnistie générale sur les faits se rapportant aux manifestations politiques survenues entre 2021 et 2024. Je souhaite au delà de soucis légitimes de justice et de redevabilité que l’amnistie et le pardon par leur vertu salutaire pour la nation, nous aident à surmonter ces moments difficiles afin que notre cher pays se réconcilie avec lui même en remettant toutes ses forces vives autour de l’essentiel.

Macky Sall, Président de la République
En cette période marquante de l’histoire du Sénégal, les regards sont tournés vers les prochaines étapes du Dialogue National et les implications de l’annonce du Président Macky Sall. Alors que le pays s’engage sur la voie de la transition politique, l’espoir et l’incertitude se mêlent dans un climat de réflexion et de questionnement quant à la tenue de l’élection présidentielle de 2024.

 

source:https://africa24tv.com/senegal-le-president-macky-sall-annonce-une-loi-damnistie