Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Jeu, Déc
118 Nouveaux Articles

Conseil des ministres décentralisé Macky Sall « reprend » les chantiers de Thiès

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
 
C’est le président de la République qui l’a fait savoir hier, jeudi 5 juin 2014, au terme du conseil qui a presque duré 07 tours d’horloge à la salle de conférence de la Gouvernance. Validé par le Conseil des ministres, le Programme triennal 2014-2017 arrêté à un montant de  448 milliards 384 millions FCfa dont 234 déjà disponibles, entend déjà boucler les 35 chantiers qui n’ont pas été réceptionnés depuis 10 ans, achever les 17 autres, notamment le stade Lat Dior, et permettre le démarrage de 18 autres projets. 
A cette manne financière, s’ajoutent 3 milliards concernant des projets culturels pour la prise en charge des centres de formation et des espaces de développement du théâtre. 
 
«Une commission a été mise en place au  niveau du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat pour valider les chantiers terminés et ceux qui ont été libérés, en relation avec les autorités administratives et municipales », a souligné Macky Sall. Avant de poursuivre : «nous allons procéder à la programmation des travaux restants pour que dans des délais raisonnables, l’ensemble de ces chantiers soient restitués ». 
 
Education, pôle d’excellence
 
Le gouvernement du Sénégal entend également faire de la cité du Rail un pôle d’excellence  avec le renforcement de l’Ecole polytechnique de Thiès, la réhabilitation de la piste de l’aviation de Thiès. Et en plus de l’implantation de l’Institut supérieur de l’enseignement professionnel (Isep) pour donner à cette ville une vocation académique et professionnelle, le gouvernement envisage de construire 292 salles de classes dont les coûts n’ont été pris en compte par les 448 milliards. « L’Ecole polytechnique de Thiès va ouvrir un troisième Génie télécommunication et informatique. La piste d’aviation de Thiès réhabilité servira pour la formation de pilotes et une voie de dégagement de l’Aibd », a soutenu Macky Sall.
 
Infrastructures : Thiès, centre de distribution
 
La politique des infrastructures routières et  ferroviaires a occupé aussi une bonne place des projets retenus dans le cadre du Programme triennal d’investissements publics (Ptip). Ainsi, il est retenu de faire de la cité du Rail un centre de distribution avec l’autoroute qui quitte Diamniadio pour Aidb (aéroport international Blaise Diagne) et une branche pour Mbour, Thiès, Tivaouane  et Touba.  « Les ressources pour les dépenses avec 4 milliards sont déjà prévues. Ce qui permettra de payer les occupants. Moins de 40 milliards sont engagés pour le démarrage du projet », a affirmé le Président Sall face à la presse. Il a aussi été retenu de booster le secteur industriel et minier, la relance des industries chimiques du Sénégal (Ics) et un accompagnement des entreprises en difficulté de la région avec l’installation de 67 plateformes multifonctionnelles pour soutenir les petites unités économiques. 
 
Pour le secteur primaire, notamment l’agriculture et l’élevage, les différents projets arrêtés  s’articulent autour de la construction d’un forage à Séwékhay (Khombole) qui est un grand centre de traitement de petits ruminants et l’équipement du laboratoire de Mbour.  
 
« Il est prévu le renforcement du matériel de sécurité et la réalisation d’infrastructures de débarquement à Mbour, Joal et à Kayar. L’installation de complexe frigorifique à Fass Boye, Kayar, Nianing et Ndayane », a précisé M. Sall.
 
Le secteur de l’Artisanat n’est pas en reste des chantiers en perspective pour la 2ème ville du Sénégal sur le plan économique avec une affectation des ressources financières prévues pour les travaux de villages artisanaux à Thiès, Mbour et à Tivaouane. Pour l’occasion, le président Sall compte tenir une rencontre nationale avec les artisans du Sénégal pour booster et moderniser ce secteur qu’il juge dynamique, notamment à Ngaye Mekhé. Face à la presse, le président de la République a enfin apporté des précisions sur le financement  promis aux régions qui ont abrité les Conseils des ministres décentralisés dont la manne financière est estimée à des milliers de milliards. Pour lui, «ce n’est pas le fait du hasard. C’est une maitrise parfaite du cadrage budgétaire. Ce sont des choses qui ne sont pas dites à la légère et devront faire l’objet d’un suivi rapproché». Wait and see ! 
source: http://www.sudonline.sn/macky-sall--reprend--les-chantiers-de-thies_a_19268.html

 

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?