Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Jeu, Déc
118 Nouveaux Articles

Lors de sa visite de travail au Nigeria, NJ Ayuk appelle à une collaboration de l'industrie pétrolière sur le développement du contenu local et la bonne gouvernance

Lors de sa visite de travail au Nigeria, NJ Ayuk appelle à une collaboration de l'industrie pétrolière sur le développement du contenu local et la bonne gouvernance

Lors de sa visite de travail au Nigeria, NJ Ayuk appelle à une collaboration de l'industrie pétrolière sur le développement du contenu local et la bonne gouvernance

Marchés et Production
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

À son arrivée à Lagos, il a appelé à une plus grande collaboration de l'industrie sur des questions clés liées à l'industrie pétrolière et gazière du Nigeria, notamment le développement de contenu local, la signature du projet de loi sur l’industrie pétrolière (Petroleum Industry Bill, PIB), la promotion d'un environnement plus favorable pour les jeunes entreprises et les PME, la monétisation du gaz à usage domestique, les investissements en infrastructure et le développement d’une robuste industrie pétrochimique, tout en veillant à ce que la sécurité énergétique soit placée au premier rang des priorités du gouvernement nigérian et de l'industrie pétrolière du pays.

Cela implique notamment la signature du projet de loi sur l'industrie pétrolière. Le Nigéria est le plus grand producteur de pétrole d’Afrique avec un potentiel d’investissement massif dans le pétrole mais aussi le gaz. À cet égard, la délégation de la Chambre a notamment souligné qu’il importait que le gouvernement et les principaux acteurs du secteur pétrolier collaborent immédiatement pour améliorer la gouvernance et créer un environnement propice aux investissements.

« La Chambre reste optimiste quant au potentiel du Nigéria et aux opportunités d'investissement pour les acteurs du secteur de l'énergie dans ce marché », a déclaré NJ Ayuk. « De nombreux jeunes nigérians se tournent vers le secteur de l’énergie pour la formation, l’autonomisation, l’innovation, et de bons emplois. L’industrie pétrolière continuera d’être le principal investisseur dans le pays et reconnaît sa responsabilité de travailler avec tous les nigérians pour faire en sorte que les ressources profitent aux citoyens et que la dignité du travail devienne réelle. Adopter une législation favorable à la croissance qui donne confiance à tous les investisseurs est primordial », a ajouté NJ Ayuk.

De nombreux jeunes nigérians se tournent vers le secteur de l’énergie pour la formation, l’autonomisation, l’innovation, et de bons emplois

La Chambre a en outre reconnu le succès du développement du contenu local au Nigéria, qui a permis la création de puissantes sociétés nigérianes d’exploration, de production et de services qui peuvent véritablement participer à une révolution du contenu africain à travers le continent. En tant que tel, elle continuera à travailler avec les autorités nigérianes pour attirer les investissements au Nigéria et encourager les entrepreneurs nigérians qualifiés à se développer en Afrique.

« À la Chambre africaine de l'énergie, un grand nombre d'entreprises nigérianes cherchent à se développer en Afrique, notamment au Sénégal, au Ghana, en Guinée équatoriale, au Gabon, au Congo et au Sud-Soudan », a ajouté NJ Ayuk. « Nous devons encourager les entreprises africaines à jouer un rôle de premier plan dans le développement de l'industrie pétrolière et gazière du continent. »

Lors de diverses réunions avec des entrepreneurs pétroliers et gaziers à Lagos, NJ Ayuk leur a également demandé de s'efforcer de participer au Congrès et à l'Exposition APPO Cape VII à Malabo, du 1er au 5 avril, et au 13ème Forum germano-africain de l'énergie, à Hambourg du 27 au 28 mars. Les entreprises africaines, et en particulier les entrepreneurs et les PME africains, ont tendance à être sous-représentés sur la scène internationale, où les décisions qui les concernent sont prises. Les entreprises africaines locales doivent savoir tirer parti des opportunités commerciales et de croissance offertes par ces plates-formes internationales.

Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?