Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Dim, Jan
5 Nouveaux Articles

AWF commémore 60 ans de leadership visionnaire dans la conservation en lançant l'exposition Benjamin Mkapa de la photographie sur la faune africaine

AWF commémore 60 ans de leadership visionnaire dans la conservation en lançant l'exposition Benjamin Mkapa de la photographie sur la faune africaine

AWF commémore 60 ans de leadership visionnaire dans la conservation en lançant l'exposition Benjamin Mkapa de la photographie sur la faune africaine

Développement durable
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

NAIROBI, Kenya, 29 octobre 2021/ -- African Wildlife Foundation (AWF) (www.AWF.org) a lancé son 60ème anniversaire ce soir lors d'une réception colorée et d'une cérémonie de remise de prix en l'honneur des décennies de travail de conservation de AWF sur le continent ainsi que des meilleurs photographes des Prix africain Benjamin Mkapa.

Les invités de l'événement ont vu 16 photographes du monde entier présents recevoir des certificats honorifiques et des prix pour leurs photographies et vidéos dans le cadre de la compétition mondiale qui a reçu près de 9 000 candidatures de 50 pays du monde entier, dont 10 pays ici en Afrique.

Le lauréat du Grand Prix, Riccardo Marchegiani, d'Italie, a reçu un prix en espèces de 5 000 dollars des Etats-Unis (555 476 shillings kényans) et une grande sculpture d'éléphant Shona pour sa photo de Gelada et Baby prise dans le parc national des montagnes du Simien, en Éthiopie. En outre, le magazine Nature’s Best Photography accordera une interview à Marchegiani et publiera son portefeuille ainsi qu'un article dans une édition spéciale consacrée aux Prix Mkapa de la photographie.

Les autres lauréats des catégories ont reçu chacun un prix de 1 000 dollars des Etats-Unis (111 095 shillings kényans), une sculpture d'éléphant Shona et figureront également dans l'édition spéciale de Nature's Best Photography. Les catégories et les lauréats sont les suivants :
  • Lauréat de la catégorie Coexistence et Conflit : James Lewin du Kenya pour Les Orphelins d'éléphants du sanctuaire d'éléphants de Reteti à Painted Rock à Samburu, au Kenya.
  • Lauréate de la catégorie Héros de la conservation : Jen Guyton d'Allemagne pour Le vétérinaire et le pangolin sauvé, Mozambique.
  • Lauréate de la catégorie Faune en danger : Ingrid Vekemans de Belgique pour La Bataille de rhinocéros blancs, Solio Game Reserve, Kenya.
  • Lauréate de la catégorie Espaces sauvages fragiles : Anette Mossbacher de Suisse pour Ruacana Falls, Namibie ;
  • Lauréate de la catégorie Comportement de la faune africaine : Buddhilini de Soyza (Australie) pour Cheetahs Swimming across Talek River, Maasai Mara National Reserve, Kenya.
  • Lauréat de la catégorie Afrique en mouvement : Olli Teirilla de Finlande pour sa vidéo, Magical Maasai Mara, National Reserve ;
  • Lauréat de la catégorie Jardins fauniques africains : Javier Lobon-Rovira, d'Espagne, pour sa vidéo intitulée Farmer with Green Frog in His Hands, Communauté Anja, Madagascar.
  • Lauréat de la catégorie Portraits de la faune africaine : Kevin Dooley, des États-Unis, pour African Savanna Elephant, Madikwe Game Reserve, Afrique du Sud.
  • Lauréat de la catégorie Art en pleine nature : Paul Mckenzie de Hong Kong pour le Flamant nain, lac Natron, Tanzanie.
  • Lauréat de la catégorie Jeunes à l’international : Zander Gallie des Etats-Unis pour Le Gorille de montagne, Parc national des Volcans, Rwanda.
  • Lauréat de la catégorie Jeunes en Afrique : Cathan Moore d'Afrique du Sud pour Le Gnou, réserve naturelle de Timbavati, Afrique du Sud.
S'exprimant lors de la célébration, le PDG de AWF, Kaddu Sebunya, a déclaré que « dans le contexte d'une Afrique en mutation rapide et forte de 60 ans d'expérience, AWF a renouvelé sa vision et élaboré des approches stratégiques pour devenir une organisation africaine de conservation véritablement mondiale. Par le biais des Prix Benjamin Mkapa de la photographie africaine, AWF s'engage à trouver, à aider et à amplifier les voix africaines authentiques qui s'opposent à la destruction du patrimoine naturel de la faune africaine. Nous sommes déterminés à définir et à affiner les programmes de conservation et de développement de l'Afrique, et à représenter ces voix - en les faisant retentir haut et fort - dans le monde entier. »

La première édition du prix Benjamin de la photographie africaine a été lancée plus tôt cette année en l'honneur de l'ancien président tanzanien, l'un des plus anciens membres du conseil d'administration de AWF, S.E. le regretté Benjamin Mkapa. Dans le but d'impliquer de nouveaux publics dans la documentation et la conservation de la faune et des terres sauvages dans l'Afrique contemporaine, l'objectif principal du concours est d'impliquer des photographes d'Afrique et du monde entier, quel que soit leur niveau d'expérience, afin qu'ils puissent partager des histoires de terrain qui inspirent et encouragent de nouveaux défenseurs de la conservation.

L'invité d'honneur, le ministre de la Faune et du Tourisme, M. Najib Balala, a déclaré lors du gala que « grâce à des initiatives telles que les prix Benjamin Mkapa pour la photographie de la vie sauvage en Afrique, des organisations telles que AWF et Nature's Best Photography encouragent activement les touristes internationaux et nationaux à visiter ces paysages uniques et à raconter des histoires authentiques qui mettent en valeur la magie des lieux iconiques de la biodiversité du Kenya et de ses habitants.

Le besoin croissant d'entendre davantage de voix africaines, toutes disciplines confondues, s'exprimer au nom de la faune et de la flore sauvages sur la scène mondiale a été identifié, et je suis encouragé de voir émerger de nombreux jeunes champions de la conservation. Ces jeunes voix proposent activement des solutions pratiques adaptées aux progrès technologiques, et nous ne devons absolument pas les mettre sur la touche. »

Cette collection de 79 images sera exposée au Musée national de Nairobi jusqu'à la mi-janvier 2022, dans le but d'attirer l'attention des Kényans et des visiteurs du monde entier. La collection sera également publiée dans une édition spéciale du magazine Nature's Best Photography et fera l'objet d'une exposition itinérante d'un an à travers l'Afrique, l'Amérique du Nord, l'Asie et l'Europe, dans le cadre de la célébration des 60 ans de leadership de AWF dans la conservation.

Nancy Githaiga, directrice nationale de AWF Kenya, a déclaré : « Nos 60 années de conservation nous ont montré à quoi peut ressembler le succès. Nous avons vu le continent traverser la pire crise de braconnage de notre histoire et en ressortir meurtris mais toujours combatifs. Les interventions de conservation ont permis de ramener des espèces sauvages clés au bord de l'extinction, notamment le rhinocéros noir et les éléphants, et ont contribué à sensibiliser l'opinion publique à des espèces en difficulté, telles que les girafes, souvent négligées, mais qui ont disparu sous nos yeux.

À l'avenir, nous espérons atteindre beaucoup plus de prospérité grâce à des partenariats stratégiques avec le gouvernement et d'autres parties prenantes afin de favoriser notre nouvelle stratégie décennale. »

Grâce à ce concours annuel, AWF s'engage à renforcer la participation des photographes africains par le biais d'une promotion ciblée et du renforcement des capacités - une composante importante de notre initiative baptisée African Conservation Voices.
Distribué par APO Group pour The African Wildlife Foundation (AWF).
 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?