Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Jeu, Déc
118 Nouveaux Articles

Le ministre de l'agriculture avertit : « Les fossoyeurs de la campagne arachidière seront sanctionnés »

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les opérateurs privés tentés d’acheter l’arachide à bas prix seront sanctionnés, a averti le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck. Il a jugé nécessaire de moraliser les circuits de commercialisation de ce produit.
En tournée dans les régions de Kaolack et Kaffrine, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a déclaré que les « fossoyeurs » de la campagne de commercialisation de l’arachide en cours seront sanctionnés. Dr Pape Abdoulaye Seck fait référence aux opérateurs privés qui achètent les graines des paysans en-deçà du prix officiel de 200 FCfa le kilogramme, pour ensuite réintégrer le circuit officiel, alors qu’ils bénéficient déjà d’un financement. 

Au cours de sa visite qui l’a conduit aux points de collecte de Ndoffane, Birkelane, Gniby et Mabo, Dr Seck a rappelé la circulaire interdisant ce genre de pratiques envoyée aux gouverneurs des régions, chargés de mobiliser les forces de l’ordre, les Directions régionales du développement rural (Drdr), etc., pour éviter que ne prospèrent de tels agissements.
Le ministre a rappelé l’esprit de sa tournée, consistant à rassurer les producteurs et à discuter avec les différents acteurs de la filière arachidière. A son avis, « la meilleure façon pour  un gouvernement de  prendre de bonnes  décisions, c’est d’être en contact avec les populations qui sont les véritables concernées ». Il s’agit « d’échanger avec nos différents partenaires sur les voies et moyens d’optimiser les performances de la commercialisation de l’arachide », a-t-il ajouté. D’après Pape Abdoulaye Seck, la tournée lui a, d’une part, permis de recenser les problèmes nécessitant des solutions urgentes et, d’autre part, de réfléchir sur les perspectives de la prochaine campagne agricole. Néanmoins, il a reconnu l’existence de difficultés non moins importantes pour la campagne, mais qui ne sont pas de nature à compromettre la commercialisation. « Pourvu que nous agissions vite et bien, dans le sens de ce qui a été décidé avec les populations concernées », a-t-il déclaré. Le ministre a également remarqué qu’il y a nécessité d’injecter plus de ressources financières dans le système afin de permettre aux opérateurs privés stockeurs de pouvoir acheter les graines.

Moraliser les circuits de commercialisation
Cependant, il a trouvé utile de moraliser les circuits de commercialisation. Interpelé sur la libéralisation de la commercialisation de l’arachide et l’ouverture du marché aux étrangers, Dr Seck a rappelé que, depuis 2010, un décret, toujours en vigueur, autorise les exportations d’arachide. Cela signifie, de façon explicite, que n’importe quel opérateur peut venir acheter notre arachide. 
Par ailleurs, il a souligné que l’Etat est en discussion avec les huiliers, qui disent ne pas être en mesure d’acheter les graines au prix officiel de 200 FCfa le kilogramme. Selon le ministre, le Sénégal doit avoir un tissu industriel, des paysans et des Ops forts. « Donc, il nous faut réfléchir pour trouver le juste milieu, afin que chacun puisse tirer profit de la partition », a-t-il confié.

Mamadou CISSE

Une rallonge de 5 milliards de FCfa pour les opérateurs privés stockeurs

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a indiqué, mercredi, à Gniby (Kaffrine), que l’Etat a remis une rallonge de cinq milliards de FCfa à la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (Cncas) pour permettre aux opérateurs privés stockeurs d’acheter les graines d’arachides. Pape Abdoulaye Seck, qui a visité une demi-douzaine de « seccos » dans les régions de Kaolack et Kaffrine, a annoncé que le gouvernement a donné, mardi, cinq milliards de FCfa de plus à la Cncas. Depuis le démarrage de la campagne de commercialisation, le 9 décembre dernier, cette banque a financé des opérateurs à hauteur de 8,842 milliards de FCfa.    

  (APS)

source: 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?