Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La Commission d’instruction de la Crei a un agenda chargé. Mercredi, elle a confronté Pape Abdou Diassé d’Abs et deux autres cités comme étant des actionnaires de ladite société. Pierre Agboba, lui, a été entendu hier, en attendant Karim Wade et Bibo Bourgi qui boucleront cette phase d’instruction.

C’est le compte à rebours pour la phase d’instruction du dossier de Karim Wade, qui devrait soit bénéficier d’un non-lieu soit être renvoyé devant la cour. La Com­mission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a entendu mercredi Pape Abdou Diassé. Ce dernier a été confronté avec des actionnaires, sur le papier, d’Abs. Il s’agit de Fatou Babou, concierge de l’immeuble Abs, propriété de la famille Bourgi et Véronique Manga, do­mestique de la maman de Pape Mamadou Pouye, camarade de classe de Karim Wade au Cours Sainte Marie de Hann. 

Le fait, qu’en dépit de leurs statuts (con­cierge et domestique), Mmes Babou et Manga soient désignées comme étant des actionnaires de cette société qui exploite des bus de l’aéroport de Dakar, qui «ne coûtent pas moins de 210 millions F Cfa», a intrigué les magistrats instructeurs. Lors de cette con­frontation des noms ou prête-noms (?), Pape Abdou Diassé, identifié comme gérant de la salle de sport de Bourgi, qui était présenté par, dit-on, un rapport d’expertise médicale comme une personne qui «souffre de troubles psychiques», a été «lucide jusqu’à la fin». La Crei n’a jamais pris cette thèse au sérieux et y voyait plutôt une «simulation pour ne pas répondre aux questions». Fatou  Babou et Véronique Manga, dans leurs dépositions, apprend-on, ont déclaré ne rien connaître de ces sociétés et consentent n’avoir fait «que signer et percevoir de l’argent à la fin du mois». Aux juges, elles ont nié être actionnaires d’Abs (Airport bus services).

Confondu, Pape Abdou Diassé victime d’un malaise
Curiosité des magistrats : dans les délibérations de la société, Véronique Manga a pourtant souvent été «désignée secrétaire de séance alors qu’elle ne sait ni lire ni écrire». Mais toutes les deux affirment n’avoir «jamais pris part à une seule Assemblée générale des actionnaires de la société Abs». Des sources judiciaires confient que c’est alors que Pape Abdou Diassé a été confondu par les témoins qu’il a eu un malaise.

Agboba est passé hier, Karim et Bibo bouclent les auditions
Après Diassé mercredi, c’est Pierre Agboba qui a fait face hier à la Commission d’instruction de la Crei à propos de la société Ahs (Aviation handling services) et d’autres sociétés dans la gestion desquelles il est cité. Dans les tous prochains jours, ce sera au tour de Karim Wade et Bibo Bourgi de suivre cette série d’auditions qui bouclera l’instruction du dossier du fils de l’ancien Président.
Pape Abdou Diassé ou Alioune Samba Diassé, ancien employé de Bibo Bourgi à la retraite, fait partie des présumés complices de Karim Wade, aussi bien dans la première que la seconde mise en demeure servies au fils de l’ex-Président. Il était placé sous contrôle judiciaire en même temps que Mbaye Ndia­ye, Bibo Bourgi et autres pour des «raisons médicales». 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.source: 

source: http://www.lequotidien.sn/index.php/la-une2/6694-auditions-a-la-crei--confondu-pape-abdou-diasse-fait-un-malaise

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?