Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Sam, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

«Macky a trahi et l’objectif, c’est de mettre au pouvoir en 2017 un membre de la famille libérale»

L'OBS - La coalition départementale And défar Thiès, dont la tête de liste majoritaire est Idrissa Seck, a failli imploser après que les proches collaborateurs du maire de Thiès ont zappé des listes d’investitures les libéraux qui se contenteront de 3 sièges sur les 13 promis.

Idrissa Seck, dans tous ses états, avait même parlé de haute trahison parce qu’il s’était engagé, en négociation avec les mandataires du Parti démocratique sénégalais (Pds) de leur octroyer 13 sièges sur les listes d’investitures départementales de la coalition And défar Thiès. 

A l’arrivée, les libéraux se sont retrouvés avec 3 investis : Babacar Bâ, maire de Khombole, par ailleurs mandataire du Pds, s’est retrouvé à la 5e position sur la liste majoritaire, Pape Moussé Diop, coordonnateur communal du Pds, à la 3e position sur la liste proportionnelle, et Meïssa Dieng à la 49eposition. Pis, l’ancienne députée libérale Adja Anta Diène a été mise sur la liste des suppléants. Les proches collaborateurs d’Idrissa Seck avaient ainsi foulé aux pieds les recommandations de leur mentor en ne respectant pas les clauses du pacte sur le quota et sur les positions. Outrés, les libéraux ont eu peur de voir la base sanctionner négativement les listes de la coalition And défar Thiès. Une réunion a été convoquée, hier, au Cyber campus par Idrissa Seck pour essayer d’arrondir les angles entre les réwmistes et leurs frères libéraux. Babacar Bâ, maire de Khombole et Pape Moussé Diop, qui ont conduit la délégation du Pds, ont vivement déploré les fausses manœuvres opérées par les Rewmistes pour attribuer un quota dérisoire d’investis au Pds, contrairement aux 13 sièges convenus. Idrissa Seck a fustigé l’attitude de ses lieutenants en rassurant qu’il n’est mêlé, ni de près ni de loin, à cette forfaiture. Toutefois, il a menacé de sévir contre ses propres collaborateurs qui ont porté tort non seulement au Pds, mais aussi aux autres parties prenantes de la coalition, comme Jëf-jël, And Jëf/Pads, la Convergence démocratique Bokk Gis Gis, entre autres. L’ancienne sénatrice de Khombole, Ndèye Maguette Diop de Bokk Gis Gis, a été investie sur la liste des suppléants. Autant de manquements qu’Idrissa Seck a regrettés en invitant ses alliés à prendre de la hauteur, car le plus important, c’est de battre Macky Sall partout, particulièrement à Thiès. Pour Idrissa Seck, l’enjeu représente la Présidentielle de 2017. Et pour cela, il faudra les retrouvailles de la famille libérale, car l’objectif, c’est d’arriver à mettre au pouvoir à la Présidentielle de 2017 un membre de la famille libérale, parce que le Président Macky Sall a trahi ses frères», a expliqué Idrissa Seck. Le maire de Thiès a fini par s’entendre avec ses hôtes du jour sur l’essentiel.

Revenus à de meilleurs sentiments, les libéraux, avec Ahmed Mbaye, 1er adjoint au maire de Thiès-Est, Deynaba Sall, adjointe au maire, Ndèye Fatou Ndiaye, responsable libérale de Notto, Samba Ndiaye de Keur Moussé, entre autres responsables, vont effectuer des visites de terrain pour donner des séances d’explication à la base pour avoir zéro frustration. «Il ne faudra pas qu’on perde une seule carte d’électeur», leur fera remarquer Idrissa Seck.

OUSSEYNOU MASSERIGNE GUEYE

 SOURCE:http://www.gfm.sn/actualites/item/15109-macky-a-trahi-et-lobjectif-cest-de-mettre-au-pouvoir-en-2017-un-membre-de-la-famille-liberale.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?