Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Ven, Juil
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

L'interdiction de la marche à la Place de l'Obélisque de ce samedi 23 août, suite à un arrêté préfectoral, n'agrée décidément le Parti démocratique sénégalais (Pds). A l'issue d'un comité directeur du parti organisé au cours du week-end (samedi matin), l'ancien parti au pouvoir a demandé à ses avocats de saisir la justice pour «atteinte au droit constitutionnel».

Disant en effet avoir pris acte de l'interdiction de sa marche alors prévue samedi dernier, à Dakar, le Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) a décidé d'intenter une action de justice pour être rétabli dans ses droits légitimes de …marche et de rassemblement.

 

 L'instance dirigeante du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui a révélé avoir examiné l'arrêté du préfet du Département de Dakar ayant interdit la manifestation prévue ce jour 23 août 2014 à la Place de l'Obélisque, sous la présidence de son secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade, a de fait dénoncé avec véhémence « une décision sans fondement qui porte atteinte au droit constitutionnel aux marches et manifestations publiques » avant de demander à ses avocats de saisir la justice.

Dans la foulée, les libéraux ont tenu à informer l'opinion qu'ils n'acceptent plus les « dérives autoritaires de Macky Sall » qui interdit « systématiquement » les manifestations pacifiques de l'opposition. Le Pds a tenu également, par le biais de son texte, à informer l'opinion internationale ainsi que les représentations diplomatiques et consulaires des « graves violations des droits et libertés garantis par la Constitutions et les conventions et traités internationaux ».

Au final, les libéraux qui menacent pratiquement de braver les interdictions « futures » ont demandé, leur secrétaire général national Me Abdoulaye Wade en tête, à leurs militants et alliés de se tenir prêts « à participer massivement aux prochaines manifestations qui seront organisées». En cas d'interdiction illégale, Macky Sall sera d'ailleurs tenu pour « seul responsable de tout ce qui pourra arriver », a conclu le comité directeur du Pds.

Pour rappel, le préfet du département de Dakar a interdit la manifestation que le Pds projetait d'organiser samedi, à la Place de l'Obélisque, à partir de 14 heures, sous la présidence de son secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade. L'autorité administration a évoqué « le risque de trouble à l'ordre public, d'entrave à la libre circulation des biens et des personnes sur un axe routier stratégique et le risque d'infiltration de la marche par des individus mal intentionnés ».

 

source :http://www.sudonline.sn/le-pds-annonce-la-saisine-de-la-justice_a_20506.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?