Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mer, Jui
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Interrogé sur le voyage du Président Macky Sall à Paris et le tollé que cela a provoqué surtout dans les familles religieuses, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, soutient la position du chef de l’Etat.

Il explique : «Le Sénégal est lié à la France par des relations très fortes et anciennes. Ce pays a eu même à intervenir dans plusieurs crises en Afrique, notamment en Centrafrique. Mais cela ne signifie en rien qu’on cautionne une autre caricature sur le prophète (Psl). 

Du point de vue de l’histoire, nous partageons beaucoup de choses, je trouve alors tout à fait raisonnable que le Président compatisse à leur douleur en marchant à Paris. Cela ne signifie en rien qu’on cautionne les journaux qui font la caricature», a précisé le ministre Diallo. Avant d’ajouter : «C’est pour cela qu’on a pris la décision d’interdire la vente du journal Libération au Sénégal.» Concernant la manifestation contre Charlie Hebdo, prévue ce 24 janvier au Sénégal, le ministre l’a trouvée tout à fait «normale» et a soutenu que «c’est au préfet de Dakar de l’autoriser. Si oui, on va l’accompagner et l’encadrer». 

Stagiaire

 

source:http://www.lequotidien.sn/new/index.php/component/k2/abdoulaye-daouda-diallo-trouve-raisonnable-la-marche-du-president-sall-a-paris.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?