Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Tambacounda
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
TAMBACOUNDA  - Une sourde-muette, mère d’un enfant, sauvagement violée par un homme marié

L'OBS - Inconsolable, la sourde-muette A. Diallo, 25 ans, mère d’un enfant, l’est depuis qu’elle a subi les assauts du vicieux cultivateur Ibrahima Diallo. Cet homme, pourtant marié, l’a violentée, puis violée, après l’avoir surprise aux bords du marigot du village de Saré Silly, (Tamba), où elle faisait le linge. Avisés, les pandores de la Brigade mixte de Tamba ont appréhendé le mis en cause, puis déféré hier mercredi au parquet local.

 Le village de Saré Silly, sis à 3 Kilomètres de Tamba, est secoué par une histoire de viol, au centre des débats dans cette contrée. La spécificité de cette affaire de mœurs porte sur le fait que la victime, A. Diallo (25 ans), sourde-muette de son état, est divorcée et mère d’un enfant. Dépeinte comme étant une dame de bonne moralité, sociable et dégourdie aux tâches ménagères, elle s’était retirée, dans la journée du 31 août dernier, aux bords du marigot du coin, sis dans une forêt, pour y faire le linge. C’est alors qu’elle se trouvait seule dans ce lieu, qu’elle a été retrouvée, vers 11 heures, par le cultivateur Ibrahima Diallo. Celui-ci, voyant qu’aucune autre âme ne vivait dans les environs, a muri le désir de satisfaire sa libido. Là, révèle la sourde-muette, «Ibrahima Diallo s’est approché de ma personne, dans le but d’entretenir avec moi une relation sexuelle. J’ai tenté de lui faire comprendre ma désapprobation, en vain. A ma grande surprise, il m’a asséné une gifle nourrie, avant de s’acharner sur moi. Il a soulevé mon pagne, avant de me violer, malgré mes cris de détresses.» Poursuivant sa déposition faite devant les gendarmes-enquêteurs de Tamba, la victime a précisé que son «bourreau», conscient de la gravité de son forfait, «m’a proposé de l'argent pour acheter mon silence. Ce que j’ai refusé».

Des allégations réfutées par le mis en cause, appréhendé à la suite de la plainte déposée par sa victime. Dans sa déposition faite aux hommes du commandant Abdoulaye Diop, le mis en cause a souligné que c’est plutôt «la sourde-muette qui l’a abordé en lui proposant une conjonction sexuelle». A la suite de laquelle, argue-t-il, celle-ci lui a demandé de lui offrir de l’argent. Aussi fauché qu’un rat d’église, il indique lui avoir rétorqué qu’il «ne disposait du moindre centime». C’est alors, note-t-il, «que la dame s’est mise à crier». Une version à dormir debout qui n’a nullement convaincu les gendarmes qui, en plus, avaient consigné dans la procédure le pagne tacheté de sang de la victime et les conclusions du gynécologue de l’hôpital de Tamba attestant que «la victime présente une hémorragie eudo-utérine».  Placé en garde à vue, Ibrahima Diallo a été déféré mercredi dernier au Parquet de Tamba.

Pape Ousseynou DIALLO

source: http://www.gfm.sn/actualites/item/5046-tambacounda-une-sourde-muette-mere-dun-enfant-sauvagement-violee-par-un-homme-marie.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?