Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

15
Lun, Avr
0 Nouveaux Articles

Burundi : la Banque africaine de développement évalue positivement la mise en œuvre de ses projets et programmes

Burundi : la Banque africaine de développement évalue positivement la mise en œuvre de ses projets et programmes

Burundi : la Banque africaine de développement évalue positivement la mise en œuvre de ses projets et programmes

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

La mission d’évaluation a été l’occasion de faire une analyse des performances économiques et sociales, ainsi que les principaux défis, contraintes et opportunités du Burundi

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 2 août 2023/APO Group/ -- 

Le Groupe de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) s’est félicité de la mise en œuvre du Document de stratégie-pays pour le Burundi pour la période 2019-2023 après une mission d’évaluation forte d’une quinzaine d’experts conduite par le représentant pays du Groupe de la Banque au Burundi, Pascal Yembiline. Les membres de la mission ont échangé du 3 au 14 juillet 2023 avec les autorités et les cadres supérieurs du pays impliqués dans la mise en œuvre des projets et programmes de développement financés ou cofinancés par l’institution.

Approuvé en 2019, le Document de stratégie pays (DSP) du Groupe de la Banque pour le Burundi couvre la période de 2019 à 2023. Il vise à aider le pays à faire face aux facteurs de fragilité et à renforcer sa résilience en s’appuyant sur deux piliers essentiellement : appuyer le développement et la transformation de l'agriculture, et améliorer les infrastructures de transport et d'énergie. Le document, dont certains projets ont bénéficié du cofinancement des partenaires au développement a permis de mobiliser environ 131 millions de dollars et deux projets phares sont en cours de préparation devant porter ce chiffre à 245 millions de dollars. À cela s’ajoute une assistance technique au secteur privé pour la préparation d'un projet de construction de deux centrales hydro-solaires hybrides, ainsi qu’une facilité de garantie des transactions au profit d’une banque privée, pour un montant total de 6 millions de dollars.

Au total, 12 projets ont été approuvés dans des domaines de l'énergie, des transports, de l’agriculture, du social, et du secteur privé. Avec un taux de mobilisation des ressources de 70%, la mise en œuvre du document qui est en phase avec le Plan national de développement du Burundi 2018-2027 a été jugée satisfaisante. Toutefois, la mission de la Banque relève que la performance du portefeuille du secteur public qui enregistre un taux de décaissement moyen de 35,6 % reste faible.

Remerciant la Banque africaine de développement pour ses appuis multiformes en faveur du Burundi, le ministre burundais des Finances, du Budget et de la Planification économique, Audace Niyonzima a souligné que « le gouvernement du Burundi se félicite de l’achèvement du Document de stratégie pays 2019-2023 qui arrive au moment où le pays se tourne vers le développement et s’est formellement engagé dans un vaste processus de réformes économiques et sociales, destinées à booster la croissance économique et l’intégration régionale ».

L’évaluation a également fait ressortir une économie fortement vulnérable aux chocs extérieurs due à la forte dépendance de quelques produits d’exportation et d’importation

Le chef de la mission, Pascal Yembiline a noté que la mise en œuvre du document s’est déroulée dans un contexte marqué par des défis liés notamment aux effets des changements climatiques qui impacte sur les projets d’infrastructures, à la pandémie de Covid-19 et à l’invasion de l’Ukraine par la Russie qui ont exacerbé la vulnérabilité de l’économie du BurundiCependant, il précisé que « les ressources mobilisées ont permis le financement de projets et programme en vue de mettre en place les infrastructures, indispensable de la résilience du pays face aux chocs et de renforcer les bases d’un développement durable et inclusif du Burundi ».

La mission d’évaluation a été l’occasion de faire une analyse des performances économiques et sociales, ainsi que les principaux défis, contraintes et opportunités du Burundi afin de proposer des réformes à mettre en œuvre pour favoriser une croissance économique forte, soutenue, inclusive et durable. 

L’évaluation a également fait ressortir une économie fortement vulnérable aux chocs extérieurs due à la forte dépendance de quelques produits d’exportation et d’importation. Il en résulte la nécessité de renforcer les bases productives mais aussi la rendre plus forte et inclusive, favorisant une allocation plus efficace des ressources et un développement de la résilience économique.

La mission a également formulé des recommandations pour des réformes structurelles dans certains secteurs, et qui seront prises en compte dans l’élaboration du nouveau cadre de coopération entre la Banque et le Burundi. Ce cadre prendra en compte les leçons apprises dans la mise en œuvre du Document de stratégie pays 2019-2023, la revue du portefeuille-pays et les conclusions de la note de diagnostic pays.

Les discussions avec le gouvernement burundais qui ont déjà débuté devraient permettre aux deux parties de s’accorder sur les domaines prioritaires du prochain document de stratégie pays pour 2024-2028.

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).