Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

23
Mar, Avr
0 Nouveaux Articles

1er forum économique de la francophonie des opportunités d’investissements à saisir

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

économie   La langue au-delà du caractère médium reste un facteur d’échanges et de croissance. Fort de cela, le dernier sommet de la francophonie tenu en 2012 en République démocratique du Congo invitait l’organisation de la francophonie (Oif) à faire du XVe sommet de Dakar un moment privilégié pour concrétiser l’aspect économique en promouvant les investissements. D’où la tenue du premier forum économique de la francophonie prévu les 1 et 2 décembre prochain, peu après la tenue du sommet de Dakar les 29 et 30 décembre. 

En prélude à cette importante manifestation, la direction de l’Agence de promotion des investissements et des grands travaux (Apix) a organisé le jeudi dernier, une rencontre avec la presse pour décliner les enjeux de cet événement. L’ambition de ce forum est de faire un état des lieux de la situation économique de la francophonie et de souligner les enjeux et perspectives de développement tout en renforçant les liens entres les membres.

Selon la direction s’expliquant sur le pourquoi d’un sommet, elle avance que: «Les 57 Etats membres de l’Oif ont d’avantage qu’une langue en commun. Fort de ses 220 millions de locuteurs, l’espace francophone est aussi une zone de poids sur la scène internationale. Par conséquent explorer toutes les niches pour en faire un hub de croissance serai sans doute avantageux pour lesdits Etats».
 
Tout dernièrement, une étude de Jacques Attila sur la francophonie comme moteur de croissance durable démontrait l’importance du potentiel économique de la francophonie et regrettait qu’il soit insuffisamment exploité. L’étude ressortissait le poids économique de ces pays ayant le français en partage, et représentant 16% du Produit intérieur brute (Pib), avec un taux de croissance moyen de 7%.

Débattront à ce sommet d’éminents experts économiques sur les questions comme la francophonie et francophile, moteur de croissance durable; les secteurs porteurs en francophonie économique, échanger pour mieux se développer, le réseau agroalimentaire rentable pour renforcer la sécurité alimentaire entre autres.
 
source:http://www.sudonline.sn/des-opportunites-d-investissements-a-saisir_a_21776.html