Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Jeu, Déc
118 Nouveaux Articles

THIES : POUR UN DEVELOPPEMENT DU TOURISME DURABLE Plaidoyer pour une diversification des offres

Développement durable
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
 
Il suggère l’élaboration de nouveaux produits (offres) à dynamiser notamment les tourismes intérieur, national, religieux et de découverte. Cela suppose, selon lui, une innovation basée sur des formules adaptées au quotidien des sénégalais. La protection des espaces naturels, des terroirs accueillant des sites touristiques, celle des écosystèmes, celle des ressources naturelles et leur culture sont des indicateurs à prendre en compte pour lui. Les plaies du tourisme influant sur le cours négatif du secteur comme le visa demandé aux touristes, la drogue, la prostitution et l’érosion côtière constituent des entraves auxquelles il faut remédier pour pour un développement du tourisme durable.
Dès lors, la réalisation de voyages participatifs, la création de centres ou villages de vacances restent essentielles dans la marche vers un tourisme social. La relance du secteur touristique passe, selon lui, par une revalorisation du mode de vie et la qualité de nos ressources humaines. La qualité de l’environnement naturel, de celles des affaires et de la formation professionnelle contribuent à la réalisation de cette aspiration.
 
Pour Doudou Gnagna Diop, d’autres capacités sont indispensables dans la dynamique de concevoir un tourisme durable. La connaissance des concepts de base liées à la durabilité appliquée à l’activité touristique et l’identification des impacts positifs et négatifs au niveau de différentes typologies de tourisme supposent des bases solides en vue de participer à la survie du secteur. Le répertoire et la distinction des acteurs impliqués dans le tourisme durable sont à connaître au même titre que le déclin de l’offre touristique. Ses recommandations s’élargissent à l’implication plus prononcée des nationaux dans le transport, la restauration, les commerces spécialisés.
 
Amadou Barro, un expert du tourisme pense les choses en termes d’organisation. Il a préconisé une démarche à partir des quartiers pour y implanter des structures d’accueil et d’animation pouvant recevoir des touristes. Selon toujours lui, Thiès doit valoriser son potentiel pour être une ville touristique. Ceci passe par des cures de la manufacture des arts, un creuset du tissage, une reprise du musée de la ville et la promotion de la culture d’art.
 
Ousseynou Kéita, prenant la parole, a insisté sur le tourisme comme un élément contribuant au Produit intérieur brut (Pib). Le reflexe de la préférence nationale dans le secteur touristique reste, pour lui, un fait découlant d’un encadrement relevant de l’Etat. Les efforts faits dans le domaine de la sécurité s’allient à d’autres à promouvoir dans le cadre de la diversification du produit touristique. Des sites comme Alou Kagne et les géoparks du plateau de Thiès sont à valoriser en plus de la construction d’infrastructures pouvant accueillir des touristes pour ensuite s’inscrire dans un développement durable pour cet activité.
SOURCE:http://www.sudonline.sn/plaidoyer-pour-une-diversification-des-offres_a_18750.html

 

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?