Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
16
Lun, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Barthélemy Dias libre depuis hier à 20h a accordé un entretien au quotidien le Populaire. Dans l’interview, le maire de sacré-coeur-Mermoz a donné sa version des faits sur la fusillade devant sa mairie un 22  décembre 2011. Extrait

 » Il y a eu une bagarre. J’ai bel et bien tiré. Je reconnais avoir tiré, mais je maîtrise assez bien les arms à feu pour savoir ce que j’ai fait. 

Il ya eu effectivement des bléssés. J’ai reconnu que j’ai bléssé. Mais l’arme que j’ai utilisé, ce calibre ne correspond pas au calibre qui a été retrouvé dans le corps du défunt. Dès les premiers moments j’ai dit que ce n’était pas possible que le 9 mm que j’utilisais ( il ne termine pas sa phrase) . Et vous pouvez voir dans cette vidéo que je ne tirais qu’avec la main droite. Et dans cette main droite, se trouvait un 9 mm automatique. Et ce n’est pas ce 9 mm qui a ateint ce jeune. Je continue à dire encore une fois que ce qui s’est passé devant la mairie de Mermoz, c’est que des gens étaient venus la-bas, ils ont exploité la misère des jeunes. Ils étaient venus chercher du sang d’un résponsable Politique. Depuis que Abdoulaye Wade est parti on entend plus de sacrifices humains. On n’entend plus parler de corps qu’on retrouve sans membres. C’est la preuve que certains hommes politiques sont prêts à tout pour le pouvoir ».

SOURCE: http://actu-senegalaise.senego.com/barthlemy-dias-les-gens-taient-venus-devant-la-mairie-pour-chercher-du-sang-dun-rsponsable-politique_18255.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?