Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Ven, Juil
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le procureur spécial n’a pas digéré la question posée par Me Pape Leyti Ndiaye de la défense au témoin Patricia Lake Diop relative à  l’absence de risques pour un témoin à charge contre les prévenus, dans le cadre de la loi sur l’enrichissement illicite. Alioune Ndao, qui avait suscité l’ire de tous les avocats – défense et partie civile – qu’il avait taxé de menteurs via leur confrère, va finir par se rétracter devant ces mêmes robes noires.

 

Sous le feu roulant des questions de la défense, la notaire Patricia Lake Diop demeure imperturbable dans son attitude timorée. Ce n’est pas le cas du Procureur spécial Alioune Ndao qui, à la question posée par  Me Pape Leyti Ndiaye au témoin si elle avait connaissance qu’un témoin à charge contre les prévenus ne risque rien dans le cadre de la loi sur l’enrichissement illicite. Aussitôt, le Procureur spécial se lève et assène un tonitruant : «C’est un mensonge d’avocat». C’est une levée de boucliers générale parmi les robes noires aussi bien chez la défense que dans les rangs des avocats de l’Etat. Alioune Ndao n’en démord pas. Selon lui, c’est une attaque à peine voilée contre le Parquet spécial, dans la mesure où les propos de l’avocat de la défense, Me Ndiaye, s’adressent à l’endroit du ministère public, seul à même d’engager ou d’éteindre des poursuites. C’est une accusation de subordination de témoin afin d’«enfoncer» l’accusé que le Procureur spécial ne compte pas laisser passer, d’autant plus qu’il s’agit, pour lui, de la seconde fois que Me Leyti Ndiaye use de ce procédé. 
Dans le but d’apaiser la fureur des avocats qui prennent l’invective à destination de l’ensemble de la profession, Me Yérim Thiam puis Me Moussa Félix Sow, anciens bâtonniers de l’Ordre des avocats, se joignent à leurs confrères pour demander à Alioune Ndao de retirer ses propos. Ce qu’il refuse de faire, arguant que le terme «mensonge d’avocat» n’est pas une invention du Parquet spécial et qu’il n’englobe pas tous les avocats : «Je sais qu’il y a de très bons avocats... Je ne vise pas toute la corporation, mais bien Me Leyti Ndiaye qui est coutumier du fait.»  Il préfère requalifier sa pensée : «Si le terme mensonge d’avocat choque, je dis mensonge d’un avocat». Les sourires et les rires fusent, clôturant l’incident qui est survenu au bout d’une matinée consacrée à l’audition assez terne et redondante du témoin, la notaire Patricia Lake Diop.

 

 

source: http://www.lequotidien.sn/index.php/la-une2/7369-crei-il-les-traite-de-menteurs-et-se-retracte--ndao-se-fait-petit-devant-les-avocats

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?