Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mer, Jui
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Depuis le début du procès, il ne se passe pas un jour sans que les avocats de la défense, ceux de partie civile, tout comme le parquet spécial ou même un prévenu, ne fasse des révélations fracassantes sur un fait incriminant l'adversaire. Avant-hier, lors de l'interrogatoire de Me Patricia Lake Diop, un des avocats de Bibo Bourgi, Me Pape Leyti Ndiaye en l'occurrence, avait convoqué le dossier sur un supposé blanchiment d'argent auquel la notaire serait mêlée. 

 

D'après le quotidien la Tribune, c'est le substitut du procureur spécial, Antoine Felix Diome, à l'époque substitut général près la Cour d'appel de Dakar qui avait conduit une mission d'audit sur le cabinet de celle-ci. Et, il ressort de ses investigations, que Patricia Lake Diop est soupçonnée d'un cumul de versements non-transparents effectués, et qui parfois, n'entraient pas forcément dans les compétences de son cabinet. Des versements qui s'élèvent à 853.999.000 Cfa. Les avocats de la défense soupçonnent le parquet spécial d'utiliser ce dossier comme un moyen de chantage contre la notaire... pour charger Karim Wade et Cie.

 

 

SOURCE: http://www.LERAL.net/Soupcon-de-blanchiment-Le-rapport-d-audit-qui-contraint-Me-Patricia-Lake-Diop-de-charger-Karim-Wade_a126824.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?