Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Jeu, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  Le président de la République Macky Sall a mis fin aux fonctions du doyen de la Faculté de Médecine, de Pharmarcie, d’Odontologie et de Stomatologie (Fmpos) suite aux malversations financières relevées dans le rapport final sur l’audit du système de gestion de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) en août 2014. La décision a été prise à l’occasion du dernier conseil des ministres du mercredi 24 décembre 2014 par décret 2014-1651 dont le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (Mesr) est en charge d’appliquer.  

Abdourahmane Dia n’est plus doyen de la Faculté de médecine, pharmacie et d’odonto-stomatologie (Fmpos). Ardo, de son surnom, a été relevé de ses fonctions par le Chef de l’Etat.   

 

Même s’il n’a pas été relevé dans le communiqué du dernier conseil des ministres du mercredi 24 décembre 2014, au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris la décision de mettre fin aux fonctions du Doyen de la Fmpos, Abdarahmane Dia. 
 
Des sources dignes de foi nous ont appris que Macky Sall a signé le décret 2014-1651 pour limoger le Doyen Dia. La décision du Président a été motivée par les supposées malversations financières du professeur Dia relevées dans le rapport final sur l’audit du système de gestion de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), commandité par la Direction de l’Enseignement supérieur (Dges) en août 2014.  
 
En effet, ce rapport indique que le Doyen, le Recteur et son chargé des missions se sont livrés à des pratiques nébuleuses sur la gestion financière du temple du savoir, notamment des subventions accordées par le ministère à la faculté de Médecine pour un montant de 368 millions de 2011 à 2013. 
 
Cette pratique est, selon le rapport, à l’antipode des règles de gestion édictée par la comptabilité publique qui demande que tout paiement supérieur à 100.000F Cfa, sur les fonds publics, fasse l’objet d’un virement. Les auditeurs restent convaincus d’une tentative de dissimulation de la traçabilité de l’opération par les opérateurs du système, en écartant durant toute la procédure l’agent comptable, pourtant seul habilité, sur le plan légal, à manier les deniers de l’université. 
 
Tout est parti du projet de financement des centres d’excellence pilotée par la banque mondiale qui entend injecter pour la réalisation de chaque centre un montant de 4 milliards FCfa. Les deux centres logés respectivement à l’Ufr sciences appliquées et de technologie de l’Université Gaston Berger et à la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar sont concernés.
 
La première accueille le Cea-Mitic (Mathématiques et Tic) et la seconde le Cea-Samef (santé de la mère, de la famille et de l’enfance). Ces nouvelles unités de formation vont prendre en charge les problématiques précitées. Conscients de la manne financière qu’ils comptent injecter à la Fmpos et le rapport d’audit du cabinet Amadou Arame Ndiaye mettant au nu les pratiques nébuleuses du Doyen, les responsables de la banque mondiale, selon une source, ont pris les devants pour mettre la pression sur les autorités étatiques. 
 
Nos sources indiquent que la BM a précipité son limogeage. «Ils ne vont pas mettre leur argent dans une faculté où le responsable n’a pas une gouvernance exemplaire sur les fonds. La banque mondiale a sommé les autorités de prendre leurs responsabilités sur cette affaire avant de fournir un quelconque appui technique et financier. Saisi du dossier de l’audit, le président a pris la décision de le virer», révèlent-elles.  
 
Par conséquent, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est chargé d’appliquer le présent décret, mettant fin aux fonctions du Doyen, avant d’instruire, selon nos mêmes sources, aux autorités rectorales de procéder à la nomination d’un intérimaire chargé d’organiser dans les 30 prochains jours des élections au cours desquelles l’Assemblée de la faculté choisira son nouveau doyen. 
 
source:http://www.sudonline.sn/le-doyen-abdarahmane-dia-limoge_a_22300.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?