Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
09
Ven, Déc
108 Nouveaux Articles

Confiance institutionnelle - Fraude électorale le candidat Ousmane Sonko et «sa jeunesse» marcheront vers le palais de Macky Sall

Confiance institutionnelle - Fraude électorale le candidat Ousmane Sonko et «sa jeunesse» marcheront vers le palais de Macky Sall

Confiance institutionnelle - Fraude électorale le candidat Ousmane Sonko et «sa jeunesse» marcheront vers le palais de Macky Sall

Ousmane Sonko - candidat à la présidentielle
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

«Si Macky Sall gagne les élections de manière transparente et démocratique, nous allons le féliciter. Au cas contraire, je demande à cette jeunesse de marcher vers le palais pour le sortir. Il ne sera pas question de vilipender l’avenir de ce pays ». En parlant ainsi le président du parti Pastef, Ousmane Sonko alerte sur toute tentative de fraude des élections présidentielles du 24 février. Car, indique-t-il, «les élections ne sont pas gagnées d’avance. Si le taux de participation atteint 70%, Macky Sall sera une page tournée. Le Sénégal va prendre un nouveau départ».

 
«Nul ne peut faire face à la volonté populaire. Les Sénégalais ne peuvent plus attendre. Si cette jeunesse veut du changement, Macky Sall va quitter le palais ».
 
Relevant que les jeunes, les femmes et autres ont leur destin en main et sont conscients de l’enjeu de 2019, le leader de la coalition Sonko-Président s’est dit sûr de sa victoire : «nous allons gagner cette élection présidentielle parce que nous avons le meilleur programme et le meilleur candidat».
 
«Nous sommes à 48 heures voire 72 heures d’un changement historique d’un nouveau départ pour le Sénégal. La jeunesse a besoin d’espoir. A cette jeunesse, nous avons tous les outils pour créer les conditions du progrès», souligne-t-il. Non sans caricature : «la seule pauvreté du Sénégal reste son élite politique», tranche-t-il.
 
SONKO A LA CITE DU RAIL : «Thiès doit être au centre du développement...»
 
En meeting à la Cité du Rail, le leader de la coalition Sonko-Président a déclaré vouloir placer «Thiès au centre des politiques de développement économique et social du pays». Pour ce faire, Ousmane Sonko mise sur le chemin de fer pour l’axe Thiès-Saint-Louis, Thiès-Dakar et les trains de banlieue. Qui le fait, souligne-t-il «instaure un levier extraordinaire sur le développement». «Avec 1400 milliards dépensés dans le TER, si on avait mis 100 milliards  dans le chemin de fer, on allait avoir un chemin de fer moderne», soutient-il.
 
PRENDRE DEFINITIVEMENT NOTRE INDEPENDANCE
 
Rappelant que ce qui se passe à Diogo est anormal, où le Sénégal n’a que 10% de l’exploitation, Ousmane Sonko réitère son souhait de «renégocier les contrats sur nos ressources naturelles». Ce nouvel élan qu’il entend insuffler à la gestion des ressources naturelles est «une chance historique,  souligne-t-il, de prendre définitivement notre indépendance». «Cette forme de colonisation est finie en Afrique», dit-il, tout en précisant : «on ne refuse pas que les étrangers viennent travailler ici au Sénégal. Nous voulons un partenariat gagnant-gagnant. Il nous faut une redistribution des richesses nationales».    

 

source: https://www.sudonline.sn/sonko-et-sa-jeunesse-marcheront-vers-le-palais_a_43037.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?