Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Mar, Déc
118 Nouveaux Articles

Campagne de la mouvance présidentielle Macky Sall tend la main pour une paix définitive en Casamance

Campagne de la mouvance présidentielle Macky Sall tend la main pour une paix définitive en Casamance

Campagne de la mouvance présidentielle Macky Sall tend la main pour une paix définitive en Casamance

Macky Sall - candidat à sa réélection
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

A Ziguinchor, hier, lundi 11 février, c’était la grande mobilisation pour ne pas dire la meilleure de Bby, depuis le début de la campagne. Les populations de Ziguinchor sont sorties massivement manifestées leur soutien au candidat Macky Sall au rond-point du garage. Face à la mobilisation, Macky Sall a considéré que la Casamance vient de lui remettre les «clés qui ouvrent la cité de mon second mandat». Pour lui, «Ziguinchor a remporté toutes les palmes», tout en mettant au défi Kaolack qui doit recevoir le convoi aujourd’hui.

A ses adversaires politiques, il dira que  «celui qui voit cette mobilisation doit aller se préparer pour 2024», non sans indiquer que Ziguinchor vient de lancer le rouleau compresseur pour la victoire au soir du 24 février.

Considérant, par ailleurs, qu’il n’y a point de développement sans paix et aucune paix sans développement, Macky Sall dit avoir consacré sa plus grande priorité au développement de la Casamance, grâce à des investissements massifs et à des réformes pour promouvoir son développement, afin d’avoir la paix durable dans toute la région naturelle de la Casamance.

Après avoir listé les réalisations faites au Sud du pays, notamment le désenclavement par la voix aérienne, maritime et routière, le candidat Macky Sall a une fois de plus tendu la main à la paix définitive dans cette région longtemps meurtrie par la guerre. Mieux, aux populations de la Casamance, il a annoncé, «dans les mois qui viennent, entreprendre de nouvelles initiatives politiques, en faveur de la paix définitive nécessaire à l’instauration de la paix irréversible dans la nouvelle Casamance que je veux bâtir avec vous».

Il a en outre promis la construction de 8 nouveaux ponts dans la localité, dont celui d’Emile Badiane, de Tobor, de Katalouce, celui de Diakène, de Diouloulou et de Marsassoum. Il a aussi promis la construction de la RN4 de Sénoba à Ziguinchor jusqu’à Mpack en Guinée-Bissau pour 112 milliards. Il a choisi la Mosquée de la paix, dans le quartier de Gnéfoulène pour la rénover et y construire un daraa moderne.  

Auparavant, Cap Skiring a été la première étape de la neuvième journée de campagne du candidat Macky Sall. Toutefois, force est de noter que la mobilisation n’était pas au rendez-vous, comparée aux autres localités. Aux quelques militants et sympathisants venus lui témoigner leur soutien, Macky Sall a promis, du haut de son véhicule, une bonne gestion de la question foncière. Tout en rappelant avoir fait de Cap Skiring «une zone touristique spéciale», avec la défiscalisation du secteur touristique, Macky Sall a informé que «le Club Med vient de décider d’injecter 16 milliards pour renforcer et élargir son hôtel ici à Cap Skiring, pour 150 lits additionnels». Il a aussi promis la réalisation du musée Aline Site Diatta, du nom de l’héroïne du Casamance, déjà en étude.                
MACKY SALL DEMANDE UN NOUVEAU PACTE DE 5 ANS A OUSSOUYE 

 A Oussouye, la mobilisation était relativement forte, même s’il y avait une absence de coordination par rapport à l’heure du meeting, selon certains militants arrivés en retard. Après avoir cité les réalisations de son régime dans le département, Macky Sall a promis que la zone ne sera plus oubliée, tant qu’il sera à la tête du pays. Il estime ainsi que le travail engagé doit être poursuivi, après le 24 février prochain. A son avis, Promo-ville, Pudc II et le Puma vont apporter des «réponses concrètes» aux préoccupations des populations, en plus du programme de désenclavement de la région. Pour ce faire, il a demandé un nouveau pacte de 5 ans pour le développement inclusif, pour la paix, la concorde et pour l’unité nationale. Profitant de sa présence dans la localité, Macky Sall a rendu visite au roi d’Oussouye Siloumbaye, avec qui, il a eu une tête à tête (en privée). A sa sortie, le candidat de Bby a offert 2 véhicules pick-up l’autorité coutumière de la localité.

Après l’étape d’Oussouye, le cortège de Bby a dépassé Ziguinchor pour un meeting à Goudomp. Là-bas aussi, les populations du Balantacounda ont réservé un accueil chaleureux à Macky Sall, avec une forte mobilisation. Après le 24 février, Macky promet d’accélérer la mise en œuvre du Pse  dans son Pap II, tout en donnant rendez-vous aux populations au soir du 24 février.                                 

BREVES DE CAMPAGNE 

DJELIBA KOUYATÉ ET TOURÉ KOUNDA POUR ANIMER DANS LE CASSA?

Erreur de casting pour la mouvance présidentielle dans le département d’Oussouye. Pour l’animation du meeting de Bby, il été choisi Djeliba Kouyaté et le Touré Kounda. Ce qui n’est pas une sonorité typique de la zone, mais plutôt celle du Pakao. A la place, les nombreux orchestres faisant de la musique locale, «bougeurabou» ou «éconcone», ou autres auraient fait la différence. Ce qui explique l’inertie des populations quand ces derniers jouaient.

BALLA GAYE II PERTURBE LE MEETING DE  MACKY SALL ET LE SOUTIENT

Arrivé au meeting de Bby à Oussouye, au moment où le candidat Macky Sall prononçait son discours, le lutteur natif de la Casamance, Balla Gaye II a, tant soit peu perturbé, ledit meeting. Le président sortant était obligé d’interrompre son allocution, tout en demandant aux agents de sécurité de le laisser passer. Après avoir salué le candidat Macky Sall, Balla Gaye a soulevé sa main, signe de victoire. Ce qui a fait dire à Macky Sall que «c’est le vrai roi des arènes». A noter qu’à Goudomp, Balla Gaye II, accompagné du frère du président, Aliou Sall, a invité les populations à soutenir Macky Sall, pour toutes les réalisations faites, surtout pour les lutteurs, avec l’arène nationale. Toutefois, à la place d’un second mandat, le lutteur a fait un lapsus. Au lieu de dire second mandat dès le premier tour, il a dit «premier mandat, dès le premier tour».     

   Jean Michel DIATTA

 

source : https://www.sudonline.sn/macky-sall-tend-la-main-pour-une-paix-definitive-en-casamance_a_42884.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?