Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Dim, Sep
0 Nouveaux Articles

Linguère
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a annoncé hier la construction du port de Saint-Louis dans le cadre de la promotion des industries extractive et agro-alimentaire de la région Nord du pays.

« J’ai eu de cesse de tout faire pour l’exploitation du phosphate de Matam ». En parlant ainsi, Me Wade a voulu convaincre les populations de cette nouvelle région qu’il s’était très tôt engagé à leur faire bénéficier de ce gisement resté inexploité pendant longtemps et sans raison. Aujourd’hui que ce projet a pris forme, le président a exprimé sa grande joie de voir ce potentiel minier exploité.

Me Wade a fait une mention spéciale à l’opérateur privé sénégalais qui a été le seul à avoir accepté de l’accompagner dans la réalisation du projet. Après l’avoir qualifié d’homme « discret et efficace », le président de la République a invité Cheikh Amar, patron de Tse, à se présenter devant le public.

 

Me Wade a aussi salué, de manière générale, l’engagement résolu du secteur privé national dans la réalisation des projets. Le président a décliné sa grande ambition industrielle pour le Sénégal à travers des mesures d’accompagnement. Il a annoncé la construction d’un port à Saint-Louis, l’achèvement de la route Linguère-Matam, la réhabilitation de la route Saint Louis-Matam pour la facilitation de l’écoulement des productions agricole, minière et industrielle du nouveau pôle du Nord.

 

 

Le ministre d’Etat, ministre des Mines, a rappelé que l’exploitation du phosphate de Matam est un vieux rêve que Me Wade avait nourri pour l’avoir annoncé dans une de ses thèses, il y a un demi-siècle.

C’est pourquoi, Ousmane Ngom dira que le président Wade, au-delà de sa dimension de visionnaire, s’est révélé être un homme des défis relevés après l’homme d’action qu’il reste.

Me Ngom a déclaré que le président Wade a aujourd’hui un grand motif de satisfaction avec l’ouverture de cette unité de production de phosphates pour accompagner la Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (Goana).

Me Ngom a soutenu que c’est de manière spontanée que son ministère, dès le lancement de la Goana par le président de la République, a proposé, outre sa mission traditionnelle de production d’engrais au niveau des Industries chimiques du Sénégal (Ics), d’ouvrir une petite mine sur un lobe du gisement de Ndendori. Il a ajouté que les phosphates de Matam, qui sont un engrais naturel directement utilisable en agriculture, avec une solubilité exceptionnelle de 72,8%, alors que la norme européenne est de 55%. Le ministre d’Etat a engagé son département à travailler à créer et renforcer le pole agro-industriel de la région de Matam.

Source : LE SOLEIL

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?