Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Tambacounda
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Quand deux policiers en charge de sécuriser les populations et de leurs biens plument des citoyens, cela devient gravissime. Pourtant, c’est ce qui s’est passé à Tambacounda où la brigade de recherches de la gendarmerie a mis la main sur les deux hommes de tenue du commissariat urbain, avant de les écrouer. Il serait reproché aux deux flics d’avoir plumé des passagers de plusieurs millions, emportant dans leurs agissements des complices.

La brigade de recherches de la gendarmerie de Tambacounda a, depuis hier, dans sa cellule, de gros bonnets. Il s’agit de deux policiers en service au commissariat urbain de Tambacounda. Les deux flics auraient réussi à plumer des passagers de plusieurs millions, avant de se partager cette importante somme. Des complices aussi sont arrêtés et écroués, pour avoir reçu leur part du gâteau, sans dénoncer cette affaire qui défraie la chronique sur la place publique. 

 
Tout serait parti d’une information balancée à l’un des policiers en charge de veiller sur l’axe routier numéro 1. En effet, un chauffeur de la gare routière de Tambacounda, qui aurait reçu l’information comme quoi : les passagers détiennent une importante somme d’argent, vend la mèche au flic en faction.
 
 Ce policier du nom de B. K, informe à son tour un autre policier, M. D. Après avoir reçu toutes les indications, même le numéro d’immatriculation du véhicule, les deux limiers immobilisent leur moyen de locomotion, et font descendre les passagers soupçonnés, pour les conduire au poste de contrôle, loin des indiscrétions, afin de leur soutirer de l’argent et de se le partager, dans la nuit du samedi au dimanche. Maintenus au poste par les deux policiers jusqu’à l’aube, les passagers parviennent à être libérés, tout en se contentant d’une somme dérisoire pour continuer leur chemin.
 
 La mort dans l’âme, les deux victimes finissent par expliquer leur mésaventure à un de leurs parents. Ce dernier les conduit à la brigade de recherches de la gendarmerie. L’enquête menée par les pandores, a permis de mettre la main sur les deux policiers, et leurs complices qui auraient reçu leur part du gâteau. Selon nos sources, la somme de plus de deux millions, serait retrouvée entre les mains des deux flics et leurs complices. Ecroués et gardés à vue au violon de la brigade de recherches de la gendarmerie, les deux policiers B.K et M.D et leurs complices devraient être déférés, ce mercredi, devant le procureur de la République, près le tribunal régional de Tambacounda, pour statuer sur leur cas.
SOURCE:L'office

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?