Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Tambacounda
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

La volonté de création de richesse de l'ONG « La Kora-PRD » ne faiblit jamais malgré les années qui commencent à se faire longues. Dans le cadre d'un projet de professionnalisation et de définition des techniques de valorisation et de commercialisation des produits issus du tissage, 25 femmes venues des régions de Tambacounda, Kolda et Thiès décrochent leur parchemin.

C’est le ministre de tutelle en personne Mamadou Talla qui, au détour d’un Comité régional de Développement consacré à l’enseignement technique et professionnel, a présidé la cérémonie officielle de remise des attestations de stage aux récipiendaires. 25 femmes venues de Tambacounda, Kolda, Koussanar et Ngaye Mékhé, connues pour être rompues au tissage après une série de formation appropriée, ont en effet été à l’école du tissage d’ameublement.


Pour ce faire, elles ont bénéficié de l’intervention de Johana Bramble, une Designer textile professionnelle. Pour le directeur exécutif de la « Kora-PRD », cette formation entre dans le cadre d’une Politique globale de « création de la richesse au sein de la gent féminine qui est la plus touchée par la pauvreté et le chômage. C’est ainsi qu’après plusieurs mois d’apprentissage et de perfectionnement, une cinquantaine de femmes ont acquis des savoir faire précieux qui leur permettent de pratiquer cette activité à des fins commerciales, valorisant ainsi le travail du textile et les savoir faire locaux ». 

Initialement formées par des tisseuses burkinabé qui leur ont appris le design du pays des hommes intègres, il a été surtout question d’adapter cette fois ces connaissances aux réalités du Fouta, du pays Soninké ou de la Casamance, ce qui constitue un marché inestimable que les femmes doivent investir. Il faut rappeler que pour compléter les apports formatifs déjà reçus, des rencontres d’échanges d’expériences , dans le cadre d’une démarche d’apprentissage collectif, ont été planifiés en 2012 et 2013, et que toutes ces sessions de renforcement de capacité se tiennent dans le cadre d’un programme dit de « renforcement d’un dispositif pédagogique et de services pour la formation professionnelle dans le secteur informel artisanal de la menuiserie et de l’ameublement au Sénégal », cofinancé par l’Union européenne.

« C’est une démarche de professionnalisation qui est ici visée » soutien-t-on du côté de « La Kora-PRD » qui se déploie, avec le concours de l’Union européenne et l’association internationale « Frères des Hommes » dans des domaines aussi variés que sont entre autres, la promotion de l’artisanat par la formation, l’appui à la structuration des organisations professionnelles ou encore l’accompagnement pour l’accès au crédit et à divers programmes d’appui, la négociation et le plaidoyer envers les pouvoirs publics.

 

source: http://www.sudonline.sn/5-femmes-formees_a_15685.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?