Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
03
Dim, Juil
0 Nouveaux Articles

Kaolack
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

santé Des appareils d’endoscopie à l’hôpital de Kaolack. C’est un rêve qui devient réalité grâce à un don offert dans le cadre de la coopération sénégalo-allemande. Le coût du matériel est de 450 millions de FCfa.

Un matériel d’endoscopie d’une valeur de 450 millions de FCfa environ a été réceptionné hier, à l’hôpital El Hadj Ibrahima Niasse de Kaolack en proie à une crise multiforme née d’une récurrence de difficultés liées aux mauvaises conditions de travail auxquelles les travailleurs sont confrontés.

 

Outre les problèmes de salaires et de primes de motivation, l’absence de tout investissement en matériel lourd depuis plusieurs années paralyse le travail dans cet établissement de Santé qui, sur le plan des activités, occupe la troisième place nationale derrière deux hôpitaux de Dakar.

 

 

C’est dire que le matériel, qui a été offert par les Cliniques catholiques d’Oberhausen en Allemagne, grâce à l’initiative d’un fils de Kaolack, établi dans ce pays, Moustapha Faye dit « Oufa », mais également à l’entregent de Lamine Guèye directeur d’une compagnie de transit et du président du Conseil régional, Sambou Oumané Touré, va permettre au Centre hospitalier régional de Kaolack de relever notablement son plateau technique.

Un don qui est venu au moment opportun, ont souligné le gouverneur Amadou Sy, le maire Madieyna Diouf, mais également le représentant du directeur de l’hôpital et le président de la commission médicale de l’hôpital, le Dr Souleymane Thiam, par ailleurs chef du service Cardiologie. Ils n’ont pas manqué d’insister sur l’impact de ce matériel. En effet, pour la première fois, l’hôpital de Kaolack dispose d’appareils d’endoscopie.

Selon le cardiologue Thiam, le lot de matériels compte également un appareil pour les électrocardiogrammes, des échographes cardiaques, des équipements pour la radiographie et le laboratoire, des centaines de lits médicalisés et mobiles et cerise sur le gâteau, un groupe électrogène de 400 Kva capable de fournir de l’électricité à toute la ville de Kaolack. Pour l’initiateur de cette action, l’objectif est de faire de l’hôpital de Kaolack une structure référence dans la sous-région, pour ne pas dire le meilleur centre hospitalier du pays. Il a remercié l’Etat pour son appui et sa compréhension.

SOURCE : LE SOLEIL

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?