Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Jeu, Déc
93 Nouveaux Articles

Sénégal - Salaires dans la fonction publique : Pas de hausse en 2015

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

L’année 2015 est une année de mise en œuvre du Programme Sénégal émergent (Pse). Cela se reflète dans le budget de l’année qui a été défendu par le ministre de l’Economie, des finances et du plan, Amadou Ba. Pour l’année à venir, les ressources de la Loi de finances initiale (Lfi) sont arrêtées à la somme de 2 869,032 milliards contre 2 732,020 pour 2014, soit une hausse de 137,012 milliards en valeur absolue et 5,02% en valeur relative. Les ressources internes passent de 2 281,4 milliards en 2014 à 2 371,8 milliards en 2015. Les dépenses de personnel sont prévues pour 510 milliards soit une hausse de 3,7% en prévision du recrutement des nouveaux agents pour la santé, la sécurité et l’intégration progressive des enseignants contractuels dans la Fonction publique, tandis que le service de la dette grimpe à 598 milliards. Selon le ministre de l’Economie, ce budget est financé à 63% par des ressources internes et les dépenses d’investissement vont s’élever à 962,2 milliards. «Avec les efforts de rationalisation, il s’agit à travers le budget 2015, de mettre en œuvre le Pse et de lancer les 27 projets phares.» Ces efforts de rationalisation concernent au premier chef, les fonctionnaires puisque le ministre annonce que «le gouvernement n’envisage pas en 2015 une augmentation de salaire dans la Fonction publique». Ce gel s’explique par le souhait du gouvernement de lancer «une étude sérieuse sur les salaires» de ses agents. Une enveloppe de 150 millions a déjà été dégagée pour cela, explique Amadou Ba, qui souligne qu’avec 750 milliards de masse salariale, la Fonction publique a atteint un «niveau difficilement soutenable par l’Etat».

 

 

Devant les représentants du Peuple, Amadou Ba a défendu les nouvelles orientations inscrites dans le budget. Ainsi, les dépenses d’investissement s’inscrivent dans les orientations de politiques du gouvernement définies dans le Pse, avec une priorité accordée aux secteurs de l’agriculture, des infrastructures et services de transport, de l’énergie, du tourisme, de l’habitat sociale, de l’industrie, de l’éducation, de la santé et de la protection sociale et de l’hydraulique. Une orientation sociale qui se traduit par le renforcement des initiatives de soutien aux couches les plus pauvres. Il s’agit notamment des bourses familiales qui vont toucher 200 000 ménages en 2015 et de la Couverture maladie universelle (Cmu).
Répondant aux interpellations des députés, le ministre des Finances a rappelé les efforts du gouvernement en matière de sécurisation foncière dans la zone de Diamniadio qui accueille le nouveau pôle urbain. «Nous essayons de tout faire pour que la délivrance des actes soient accompagnée de mise en valeur, même si ça pose problème actuellement», rassure Amadou Ba.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

source:http://www.lequotidien.sn/index.php/la-une2/7500-salaires-dans-la-fonction-publique--pas-de-hausse-en-2015

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?