Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

12
Ven, Juil
3 Nouveaux Articles

Exportations des produits horticoles 85.000 tonnes vendues par le Sénégal

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

économie   85.000 tonnes de produits horticoles ont été écoulées par le Sénégal en 2014. L’annonce est du conseillé technique du ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, Youssou Diallo qui présidait hier, mardi 23 décembre, la deuxième session des échanges des horticulteurs sur le bilan de la campagne horticole.    

Le Sénégal a réalisé un record dans ses exportations de produits horticoles. A en croire, le conseillé technique du ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, Youssou Diallo, qui présidait hier, mardi 23 décembre, l’ouverture de l’atelier de partage du bilan de campagne horticole, 85.000 tonnes de produits

 

ts ont été vendues par le Sénégal en 2014, soit une hausse de plus de 35% par rapport à la campagne précédente. 

 

 
Ce résultat enregistré par le Sénégal ne cache pas les difficultés qui plombent le secteur. 
 
Youssou Diallo cite comme entraves, la gestion des pesticides, le manque d’infrastructures logistiques et de conditionnements, les difficultés des producteurs d’accéder aux financements, mais aussi la faible capacité d’offre des petits producteurs.          
 
Le président de la coopérative fédérative des acteurs de l’horticulture, Cheikh Ngane y ajoute des problèmes liés à l’homologation des produits car, estime-t-il, en dehors de la certification des pays clients, il faut également l’avis favorable du pays d’origine et le Sénégal ne dispose pas souvent d’un marché élargi pour que les homologations puissent être faites.    
 
La mangue remporte la palme
 
La mangue est le produit le plus exporté de l’année 2014. Avec une quantité estimée à 15.000 tonnes, elle devance les melons, le maïs doux, les pastèques les haricots verts et les tomates fraiches. Cette quantité vendue à l’étranger notamment dans les pays de l’Union européenne a occasionné un gain 20 milliards. Un résultat dont se réjouit le Président de la coopérative fédérative des acteurs de l’horticulture, Cheikh Ngane car trouve t-il, le Sénégal est novice dans la pratique, comparé à des pays tels que le Mali, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. 
 
S’engageant dans la même mouvance Kemo Badji de la Direction des protections des végétaux (Dpv), approuve cette hausse mais juge toutefois la nécessité de redynamiser la filière pour booster davantage l’exportation.  Il estime que la quantité vendue n’est que l’équivalent de la production de deux vergers alors que la production nationale dépasse 130.000 tonnes. Et aussi, au moment de sa campagne de commercialisation, le Sénégal est le seul pays dans la sous région  à disposer de mangues. 
 
Ainsi en vue de tirer plus de profits de cette variété, il insiste sur la nécessité  de renforcer la lutte contre la mouche des mangues qui occasionne 30% de perte de la production. Il requiert notamment plus d’appui financier des autorités étatiques, une prise de conscience des producteurs et la distribution des produits permettant de tuer la mouche.

Source:http://www.sudonline.sn/85000-tonnes-vendues-par-le-senegal_a_22267.html