Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
22
Dim, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Des disciples de Serigne Abdou Fatah Mbacké Falilou ont incendié hier deux maisons et une boulangerie appartenant à Moustapha Cissé Lô. Le responsable de l’Apr aurait tenu des propos désobligeants à l’encontre du marabout.

A six jours de la fin de la campagne électorale, la violence vient d’atteindre son paroxysme à Touba. Les deux maisons du député Moustapha Cissé Lô ont été incendiées hier, un peu après 18 heures. Des personnes non encore identifiées avec des marteaux, entre autres armes, très en colère, ont d’abord mis le feu dans la demeure du parlementaire sise au quartier Gare Bou Ndaw, laissant une maison entièrement consumée. 

Aucun matériel n’a pu être récupéré parce que la foule en furie s’est dirigée vers la nouvelle maison du 2ème vice-président de l’Assemblée nationale pour ensuite l’incendier et la détruire complètement. Son fils, Junior, et d’autres membres de la famille ont pu s’en tirer sans dégâts. Même la boulangerie du député a été saccagée. Certaines habitations contiguës à la demeure de Gare Bou Ndaw n’ont pas non plus été épargnées par les manifestants. Dans ces deux maisons, tout a été détruit et cela malgré la présence d’un important dispositif sécuritaire. Après ces actes, les populations disent attendre de pied ferme le responsable de l’Alliance pour la République (Apr) qui se trouve hors du territoire national.  
A l’origine de la colère des talibés du marabout Serigne Abdou Fatah Mbacké Falilou, un enregistrement sonore fait après le magal du Kazu rajab dans lequel Moustapha Cissé Lô débite des propos que la décence ne permet pas de rapporter sur le porte-parole de la famille de Serigne Falilou. «Fatah n’est rien. Mon père a été amené à deux reprises à la Mecque par Serigne Fallou. Je connais beaucoup de choses. Il n’a qu’à me laisser tranquille. Ses parents et proches doivent lui dire la vérité», aurait dit Cissé Lô, qui n’a pas d’ailleurs nié avoir tenu ces propos. 
Dans cette affaire, il faut noter que les services de renseignements ont failli. Et pour cause, en possession de l’enregistrement depuis plusieurs jours, ils n’ont pas pu prévenir à temps les autorités pour que des mesures soient prises afin de parer à d’éventuels débordements. A signaler qu’une caravane a été improvisée avec à sa tête Serigne Khadim Mbacké, fils de Serigne Abdou Fatah Mbacké, et Galass Amina, fils de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Correspondant

 

SOURCE: http://www.lequotidien.sn/index.php/la-une2/6973-les-deux-maisons-et-la-boulangerie-de-el-pistolero-incendiees--feu-chez-lo

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?