Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

17
Mer, Avr
0 Nouveaux Articles

EBOLA - Troisième décès confirmé : Le Mali prend la fièvre de la peur

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

ébola

«Au cours des investigations, un prélèvement sanguin a été effectué le lundi 10 novembre 2014 sur le sujet. Les résultats de l’analyse des échantillons se sont révélés positifs au virus Ebola le mardi 11 novembre 2014. Le Mali connaît ainsi son troisième cas de maladie à virus Ebola», informe le ministère malien de la Santé. «Alors que les soins lui étaient administrés, l’agent de santé âgé de 25 ans est malheureusement décédé le mardi 11 novembre 2014», regrette-t-il.

Face à cette situation, le gouvernement malien rappelle «à la population que les mesures d’hygiène édictées demeurent les moyens efficaces de prévention de la maladie». Le gouvernement rassure, ajoute-t-il, que conformément au protocole de prise en charge des malades à virus Ebola en vigueur, «toutes les dispositions sont prises pour identifier les personnes ayant eu un contact avec le défunt. Les locaux de la clinique privée qui l’a pris en charge ainsi que le domicile du patient ont été totalement désinfecté et mis en observation».  «Le gouvernement informe le public que les services de santé, avec l’appui des partenaires,  sont à pied d’œuvre pour éviter toute propagation du virus à partir de ce cas lié à un cas importé de la Guinée. Il invite la population au calme, à la sérénité mais aussi et surtout à la vigilance et au respect des mesures d’hygiène édictées en la matière», renchérit le ministère malien de la Santé qui «rappelle aux populations d’éviter les déplacements non nécessaires vers les zones d’épidémie, et respecter les mesures d’hygiène et de sécurité édictées en la matière».

 

source:http://www.lequotidien.sn/index.php/component/k2/item/36552-ebola-troisi%C3%A8me-d%C3%A9c%C3%A8s-confirm%C3%A9--le-mali-prend-la-fi%C3%A8vre-de-la-peur