Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Dim, Sep
0 Nouveaux Articles

Sicap-Liberté
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

En plein meeting, samedi 14 juin,   devant l’esplanade de Thiossane à la Sicap rue 10, une bombe à gaz a éclaté subitement  sous la tribune où sont installés les investis de la liste de la coalition Benno Bokk Yakaar de la commune de Fann Amitié et point E dont le docteur Malick Diop,candidat à sa succession. Ce qui a entraîné la panique chez les militants qui se sont dispersés, avant de regagner ensuite leur place.

 

A peine la campagne électorale pour les municipales et les départementales du 29 juin est ouverte, la violence commence à se faire sentir dans certaines communes de Dakar. Lors du meeting d’ouverture de Dr Malick, Diop, maire sortant de la commune Fann-Amitié-Point E, une bombe à gaz a subitement  éclaté entrainant la panique chez les militants qui se sont dispersés dans les rues. 
En effet, c’est au environ de 22 heures, au moment où le meeting battait son plein, que l’incident est survenu,  juste après le discours de René Diagne, président du comité électoral de Sicap rue 10 qui n’a pas manqué de s’attaquer à Karim Fofana, candidat à la succession de Dr Malick Diop. «Des gens sont en train de sillonner la commune pour distribuer de l’argent, en promettant  n’importe quoi aux populations. Des choses qui ne relèvent même pas des compétences  d’un maire. Donc, vous avez intérêt à faire attention », prévient-il.
 
Dans la même foulée, il accuse certains  responsables de l’Alliance pour la république (Apr), en l’occurrence le Ministre conseiller Mbaye Ndiaye et le Ministre de l’environnement et du développement durable Mor Ngom de financer Karim Fofana dans le seul but de nuire à Malick Diop.
 
Concernant l’origine de cette bombe, c’est le camp de Karim Fofana qui est indexé par les militants de Bennoo Bokk Yakaar  de cette commune. «Calmez-vous. Je vous en prie regagnez vos sièges. Ce n’est pas grave, c’est juste des sabotages venant de nos adversaires. Ils sont déjà ébranlés par cette forte mobilisation », lance un jeune homme pour rassurer le public.
 
Pour sa part, Malick Diop, candidat à la commune de Fann Amitié Point E, a dressé le bilan de ses 5 années à la tête de la mairie de cette commune, avant de décliner son programme pour un second mandat :« Nous avons eu des résultats probants et conséquents dans cette commune. Cela est démontré par cette forte mobilisation des populations. Si nous gagnons ces élections pour une seconde fois, notre mandature sera axée sur l’excellence », promet-il.
 
SOURCE:http://www.sudonline.sn/une-bombe-a-gaz-installe-la-panique_a_19421.html

 

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?