Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Jeu, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Moubarack Lô a pris le contre-pied mercredi des autorités sénégalaises à propos de la mesure consistant à interdire aux avions en provenance de la Guinée d'atterrir au Sénégal est un précédent dangereux.

Il précise que les pays occidentaux n'ont même pas fermé leur espace aérien à la Guinée. « On ne doit jamais oublier que le Sénégal fait partie de la CEDEAO dont l'ambition à terme, c'est, éventuellement de se transformer en fédération. On ne peut pas, par rapport à la Guinée, à la Sierra Leone et au Liberia considérer que c'est des pays étrangers avec lesquels nous devons être durs dans nos relations.

 

 Il faut considérer que c'est des pays frères et chaque fois que c'est possible de coopérer sans altérer la santé publique, il faut le faire. Aujourd'hui, vous avez le vol de Bussels airlines qui prend des passagers à Conakry et qui continue sur Brussels avec escale à Dakar. Je ne peux pas comprendre que la Belgique accepte de recevoir un vol de Brussels Airlines quittant Conakry et arrivant en Belgique et que le Sénégal qui fait partie de la CEDEAO refuse. Il faut juste renforcer les mesures sanitaires à l'aéroport ».

source: Ferloo

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?