Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Tambacounda
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Mettre fin à la propagation de la tuberculose. C’est le credo des animateurs du Programme national de lutte contre la tuberculose ainsi que ses partenaires. A Tambacounda où ils ont séjourné récemment, précisément dans l’enceinte du collège Thierno Souleymane Agne, il a été organisé une journée de sensibilisation sur la maladie. Journée au cours de laquelle, une équipe composée des membres du bureau Education pour la santé (Eps) au niveau régional et des acteurs du district sanitaire local ont développé un argumentaire allant dans le sens d’atteindre le maximum de cibles, avec la «Stratégie-école».

Selon Mabinta Sambou, responsable régional du bureau Eps, la tuberculose est en train de revenir et gagne de plus en plus du terrain, alors que la région n’a pas de centre de prise en charge des cas de résistants. Ce qui a fait que sur trois cas décelés, une perte de vue a été notée et les autres référés à Dakar et Diourbel, faute de structure adéquate. 
Maintenant, les acteurs de la lutte contre la maladie veulent mettre l’école à contribution pour faire passer le message utile, par le biais des élèves, indique-t-elle. C’est la raison pour laquelle, le collège Tsa a été choisi, pour démarrer les activités, durant lesquelles, un sketch sur la tuberculose, déroulé sous forme d’enseignement-apprentissage, a été présenté au public. Venu très nombreux à la cérémonie de sensibilisation, ledit public a eu droit à beaucoup de précisions sur le fléau. Ce sont des élèves dénommés : «Classe du 21e siècle» en plus d’un professeur rompu à la tâche, qui ont présenté le sketch. Par des questions/ réponses, ils ont pédagogiquement fait passer le message utile à retenir sur la tuberculose. 
La maladie a été clairement expliquée au public, ses différentes manifestations enseignées, les mesures à prendre pour se prévenir, prodiguées.  Ceux qui croyaient que la tuberculose est une maladie qui attaque seulement les poumons, ont été mieux éclairés sur les différentes zones d’attaque de la maladie. Ces élèves, dans leur message, ont signifié qu’outre les poumons, la maladie peut s’attaquer aux ganglions, aux reins et même aux os, d’où toute l’importance de se prévenir et de mettre sous Traitement directement observé (Tdo), toute personne atteinte, mais aussi de se faire consulter après une toux qui dépasse 15 jours. 
Suffisant pour que l’inspecteur Niom, représentant l’inspecteur d’académie, remercie les élèves qui, dit-il, ont bien expliqué la maladie. A travers eux, ajoute M. Niom, la santé peut espérer  une plus large diffusion du message et l’atteinte de ses objectifs. Toutefois, vu la maîtrise des enfants et de leur professeur Abdou Mbacké Samb des causes et conséquences de la maladie et des mesures de prévention, il serait très important que le programme de lutte contre la tuberculose noue un partenariat avec eux dans le cadre de ses activités de sensibilisation. 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

source: http://www.lequotidien.sn/index.php/societe/item/27076-tambacounda-lutte-contre-la-tuberculose-les-acteurs-misent-sur-la-stratégie-école-pour-avoir-des-résultats

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?