Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Tambacounda
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  Le ministre de l’environnement et du développement durable, Abdoulaye Bibi Baldé, a procédé samedi dernier 22 novembre, à la remise des clés de deux camions au gouverneur de la région de Tambacounda, destinés aux exploitants forestiers de la localité, dans le cadre de la deuxième phase du Projet de gestion durable et participative des énergies traditionnelles et de substitution (Progede 2). Une mesure appréciée par les acteurs forestiers, qui ont par ailleurs réclamé, une troisième phase dudit projet, actuellement à sa phase finale, en 2015. Une option pas encore à l’ordre du jour, a répondu Abdoulaye Bibi Baldé.

 

En réponse à une vieille doléance des exploitants forestiers de la région de Tambacounda, le ministre de l’environnement et du développement durable, Abdoulaye Bibi Baldé, a procédé à la remise des clés de deux camions au gouverneur de ladite région, pour le compte des acteurs forestiers. 

 

 
 
Un don qui entre dans le cadre de la deuxième phase du Projet de gestion durable et participative des énergies traditionnelles et de substitution (Progede 2, 2011-2015). 
En marge de la cérémonie officielle, tenue samedi 22 novembre dernier à Tambacounda, Abdoulaye B. Baldé a tenu à préciser qu’une 3ème phase du projet n’est pour le moment pas à l’ordre du jour, tel que souhaité par les exploitants locaux. 
S’expliquant, le ministre a tenu à préciser que «par essence, un projet a une durée de vie». Pour lui, «ce qui a été réalisé doit être consolidé par les services régaliens de l’Etat». 
 
A l’en croire, l’occasion a été donnée aux populations de s’approprier du projet. Toutefois, le ministre a donné des instructions au gouverneur, pour ne remettre les clés aux concernés, seulement si un comité de gestion transparent est mis sur pied.  
Les deux camions offerts aux populations, d’une valeur totale de 200 millions de Fcfa, devraient servir à convoyer le charbon de bois, produit dans la localité, vers  les marchés urbains. Un geste fortement apprécié par les populations de Tambacounda. Selon, Bouna Cissoko, président des exploitants locaux, venant de la commune de Kouare, «nous sommes très heureux pour ce don car, cela va nous soulager des grandes tractations qu’on rencontre pour acheminer notre charbon vers l’intérieur du pays». 
A l’en croire, le Progede2 a mis un frein à l’immigration clandestin, a favorisé l’introduction des plaques solaires dans la région, tout comme la prolifération des motos. 
 
Ledit projet, à sa deuxième phase depuis 2011 pour prendre fin en 2015, a quatre composantes, dont la réforme de la filière charbon de bois, la gestion durable de l’approvisionnement en combustibles ligneux, tout comme la promotion et la diversification des énergies domestiques modernes. 
 
Financé à hauteur de 8,716 millions Fcfa, dont 6,750 millions de la banque mondiale (IDA) et 1,966 du Fonds Nordique de Développement, le Progede2 a permis l’augmentation de l’utilisation des combustibles domestiques alternatifs de 5% entre 2011 et 2015. 
 
Il a eu aussi comme résultats, la réduction de la déforestation dans les zones cibles du projet de 71000 ha de 2011 à 2015, tout comme la réduction des émissions de CO2 dans lesdites zones de 180.0000 t eq CO2 dans la même période. 
Les revenus des communautés participatives ont augmenté, passant de 8,1 milliards de Fcfa en 2009 à 15,3 milliards de Fcfa en 2014, dont 50% au profit des femmes. 
 
source: http://www.sudonline.sn/les-acteurs-reclament-une-3eme-phase-du-progede_a_21800.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?